Une interview qui tombe à pic avec Pravda.ru. Интервью для Правды

Publié par

Aujourd’hui, j’ai eu le plaisir d’être interviewée par Alexandre Artamonov, rédacteur en chef du service français de Pravda.ru. Je partage naturellement la vidéo avec vous !

J’ai été contactée de Moscou par Alexandre Artamonov il y peu, pour un entretien via internet. Je dois avouer que j’en suis très heureuse, d’abord parce que cela m’a permis de présenter mon blog et faire connaître un peu plus mon travail. Et aussi, parce que cette interview tombe à pic. En effet, vous n’êtes pas sans savoir j’imagine, qu’entre en vigueur une résolution du parlement européen visant à … interdire les médias russes pour lutter contre la propagande de Moscou ! Il y a en ce moment une tentative de l’UE de contrer une russophilie qu’elle juge, néfaste, et contre ses intérêts. Je ne vais pas me lancer ici dans l’analyse de cette résolution, mais elle ne me laisse pas indifférente…

Enfin, l’essentiel est ailleurs – je suis heureuse de partager l’interview avec vous, car si ce blog existe c’est grâce à vous ! Aussi, cette reconnaissance est aussi la vôtre !

Pour lire l’intégralité de l’article d’Alexandre Artamonov sur Pravda.ru, cliquez ici !

Et bien entendu, n’hésitez pas à réagir ci-dessous !

30 Responses to "Une interview qui tombe à pic avec Pravda.ru. Интервью для Правды"
  1. ça fait plaisr de voir que tu es reconnue dans ton action d’enseigner le Russe aux français. Encore bravo Ania, en te souhaitant une pleine réussite pour la suite de tes projets.

  2. Echange cordial, super interview! Merci du partage.

    Ayant grandi et vécu en France, j’ai pour ma part été confronté à pas mal de russophobie. Beaucoup de jeunes avaient des a priori sur la Russie – de même pour les personnes âgées, d’ailleurs.
    Lorsque que les gens me voyaient écrire dans ma langue maternelle, ils croyaient que c’était du Russe en raison de l’alphabet cyrillique – je suis tadjik d’origine…. C’est pourquoi j’ai souvent été amené à subir des critiques russophobes.

    On m’a souvent sorti les célèbres critiques politiques, climatiques ou sociétales qui ne sont autres que le fruit des amalgames médiatiques. Les commentaires cyniques du genre “Ca fait quoi d’avoir connu une dictature?”, “Il fait super froid” ou “Que des rouges là-bas!” étaient nombreux.
    Ces clichés totalement dépassés sont pourtant bien ancrés dans l’esprit des gens. Sans parler de l’enseignement de l’Histoire en France, qui est tout sauf respectueux envers la Russie.

    Je vis actuellement ailleurs en Europe et j’ai l’impression que la Russie y est mieux perçue. J’ai des amis roumains qui ne supportent pas ce pays, ils ont encore la rancune de l’occupation et de l’enseignement forcé de la langue. Mais les autres sont plutôt enthousiastes et respectueux à l’égard de ce pays, de son peuple et de sa culture.

  3. Bonsoir Ania,

    Très heureux d’avoir de vos nouvelles !
    Je terminais ma leçon quotidienne de russe lorsque votre message est arrivé, car il ne me reste guère que le soir pour étudier ; et encore …
    Félicitations pour cet interview et courage pour la suite ; mais vous n’en manquez pas, aussi tout ira bien.

    Bien amicalement, et à bientôt j’espère.

    • Cher Pierre,

      Je vous remercie ! Je suis heureuse d’être accueillie avec joie !
      J’essaie en effet de ne pas me décourager..

      Un jour, un auteur m’a fait remarquer : “se décourager, cela veut dire perdre coeur”.
      J’essaie donc de ne pas le perdre 😉

      Au plaisir de vous lire, et à bientôt j’espère !

      Ania

  4. Félicitation Ania pour cette interview. Une reconnaissance méritée de votre travail qui contribue à maintenir un lien chaleureux entre nos pays et nos cultures.
    C’est par des initiatives individuelles aussi talentueuses que la votre que finiront par tomber tous ces préjugés stupides à l’égard de la Russie .
    Dans les années 90 , M. Gorbatchev parlait de la maison commune pour conforter un rapprochement entre l’Europe occidentale et la Russie, lors du temps Soviétique. C’est une image qui avait du sens, vraiment dommage qu’elle soit oubliée.

    • Hervé, merci de votre message

      C’est réconfortant de vous lire, et de penser que les petites gouttes d’eau quotidiennes font de grandes rivières… Je suis plutôt en accord avec cette façon de voir les choses, et j’espère que cette modeste interview, tout comme ce blog évidemment, contribuera au rapprochement des français et des russes..

  5. Il est certain que le formatage médiatique et universitaire constitue un sacré obstacle à la russophilie naturelle de la France et d’une grande majorité des Français conscients de leur Histoire. Néanmoins les digues du ‘politiquement correct’ sont en train de craquer et tout effort visant à faire découvrir le monde russe dans tous ses aspects accompagne avantageusement cette évolution. Ania mérite une place d’honneur dans ce mouvement de libération des représentations.

    • Cher Olivier,

      Vous savez trouver les raisons et les mots pour décrire avec justesse la situation, y compris la situation des esprits…

      J’espère comme vous que les français en général sont conscients de leur histoire et de tout ce que nous avons à partager..Et je vous remercie de votre gratitude et de ce témoignage de reconnaissance. J’espère sincèrement apporter ma petite pierre à l’édifice.

      Belle journée à vous,

      Ania

  6. Merci Ania d’avoir mis à notre portée ce reportage de la télévision russe.

    Je me suis pensé de prime abord “Oh..;ils vont parler en russe et je ne comprendrai qu’un mot par-ci par-là” Grosse erreur de ma part ! Alexandre Artamonov manie également le français avec dextérité.

    Rappelez-vous, et m’en suis ouvert à vous car, je subodorai ce que vous avez écrit dans votre préface: “”qu’entre en vigueur une résolution du parlement européen visant à … interdire les médias russes pour lutter contre la propagande de Moscou ! Il y a en ce moment une tentative de l’UE de contrer une russophilie qu’elle juge, néfaste, et contre ses intérêts.””

    C’est une ineptie !
    Votre interview a été parfaite et vous avez été très bien dans vos réponses. Ce sont des petites gouttes d’eau comme celle-ci qui font les grands océans !
    En guise de conclusion, “Оставайся такой, как есть,” (vous connaissez, naturellement, la chanson 🙂 )

    Est-il besoin de préciser que je reste a vos côtés ?? 😀
    (s) Patrick

    • Patrick,

      Je vous remercie de votre fidélité et de votre soutien,

      Et je suis bien heureuse que vous m’ayez trouvée “parfaite” 🙂
      Pour ma part, c’est seulement une fois l’interview terminée que j’ai trouvé les meilleures réponses aux questions 😉

      Au plaisir de vous lire,

      Ania

  7. Chère Ania,

    Bravo pour ton interview sur la chaine pravda.ru ! et un grand merci pour tout ce que tu fais pour nous les Français .
    Bien sur, je sais que ton peuple est très civilisé et j’adore lire les grands auteurs russes comme Tolstoï, Dostoïevski , Pouchkine et bien d’autres . Sans parler des musiciens et grands joueurs d’échecs que j’admire .
    Ne t’inquiète pas, comme moi, beaucoup de Français aiment la Russie et ne se laissent pas manipuler par nos médias.
    Continue ainsi et sache que nous sommes des pays liés par l’histoire et par un avenir en commun.

    Bien à toi et bonnes fêtes de fin d’année,

    Jean-Marie

    • Cher Jean-Marie,

      Merci de ton message de soutien, très positif; je veux croire que ceux qui nous gouvernent
      pensent dans l’intérêts de leurs peuples, et partagent ton sentiment …

      Bonne fêtes de fin d’année !

      Ania

  8. Interview très intéressante. Vous êtes une excellente ambassadrice Аня . Comme cadeau de Noël, je souhaite que votre contribution au rapprochement des peuples soit entendue…

    Un jour, je m’inscrirai à vos cours, question de pouvoir converser. Pour l’instant, j’utilise la méthode Assimil pour développer les bases.

    • Merci de votre message Jean ! C’est très gentil.
      Concernant votre apprentissage : Vous savez, ma méthode part du début (connaissance nulle ou limitée) et vous pouvez en tirer un bénéfice rapidement -:)

      Ania

  9. Super interview Ania. Il faudrait partager au maximum afin que les français aient une vue des russes autrement que celle de Poutine. Il ne faut pas généraliser. Le russe est une très belle langue, j’ai hâte de pouvoir “bien communiquer” grâce à vos cours.

  10. Cet interview est une reconnaissance pour vous et je vous félicite de l’avoir bien mené en défendant les valeurs de votre pays sans négliger pour autant votre parfaite relation avec les français .
    Vous avez raison d’apporter une pierre à l’édifice , pour que les préjugés s’effacent. Mais rassurez vous , il y a aussi au sein même de la France beaucoup de préjugés qu’il faudrait balayer…
    Continuez à défendre vos valeurs, un jour vous serez entendue.
    J’aime beaucoup votre façon d’agir !
    Amicalement
    Joëlle

    • Joëlle, je vous remercie.
      C’est un mot important que ce mot-là – valeur.
      En effet, on peut vite s’oublier. Et j’essaie pour ma part de défendre une vision des choses “positive”, de rester bienveillante et constructive…
      de ne pas me trahir. En effet, comme vous, je crois que si on ne lâche pas ce que nous sommes vraiment, et ce en quoi on croit, on finit par être entendu ! Enfin, je l’espère.
      Bien amicalement
      Ania

  11. Bonjour et merci Апя pour ce reportage si parlant !
    Même si j’en suis toujours a l’alphabet,(je ne désespère pas d’aller plus loin)vous faites de sympatiques vidéos de soutient et on ressent,en vous le courage et la fibre si chaleureuse de toute la chaleur Slave!Ne changer rien !Superbe ! votre image en robe de Princesse!!Une petite” Tsarine” au milieu des prés ..до скорой встречи
    Марк

  12. Bonsoir Ania, Je regrette toujours de ne pas parvenir à toujours trouver le temps de venir sur votre site aussi séduisant qu’intéressant. L’interview est parfaite d’équilibre et votre échange est cordial. Je suis surpris de lire de certains que les Français sont très critiques à l’égard des Russes. Il y a les jugements sur la politique et les dirigeants, d’un côté comme de l’autre. Mais il y a aussi l’amitié la plus chaleureuse le plus souvent. Je connais de nombreux russes à Paris et en région parisienne avec lesquels les relations sont vraiment très amicales et même affectueuses. Les relations entre France et Russie sont très anciennes et sont loin de s’atténuer, quand la politique ne s’en mêle pas. Comme se fait il que soit installée en plein centre de Paris, dans un endroit des plus prestigieux , une Cathédrale comme celle qui y a été construite alors qu’il y en a une autre, historique, qui existe déjà ? Des églises russes il en a plusieurs dans Paris. Des association et des boutiques et restaurants aussi. Les collaborations entre écrivains, musiciens, metteurs en scènes, les festivals de musique, de cinéma sont nombreux en France. Donc, insistons sur ce qui nous rapproche et pas sur ce qui pourrait nous irriter, qui n’est pas le plus important. La reconnaissance de votre activité par un média de votre pays est une excellent nouvelle. Il y aura bien sur des ronchons qui souligneront l’origine et l’histoire de ce média, mais cela ne nous intéresse pas, ou du moins n’intervient pas dans le domaine culturel. Il suffit e de voir les jumelages entre villes russes et françaises, tous se passe merveilleusement. Partager ce qui nous différencie et nous rapproche est passionnant. Tout cela vous le faite très bien, avec cet apport linguistique important. La musicalité de la langue russe est si belle. Большое спасибо, дорогая Аниа, за все, что вы приносите ! Что приятельство между французом и русскими продолжается вечно. С моим задушевным приятельством. Louis-Marie

    • Cher Louis-Marie,
      Comme vous avez raison è Il faut “insister sur ce qui nous rapproche”. Je le dis souvent à ma manière et en effet, je tente de le faire !
      Les dirigeants, les idéologies, les politiques sont une chose, et les gens ordinaires dont nous faisons partie, une autre 🙂
      Il y a eu et continu d’avoir de nombreux et beaux échanges entre russes et français…
      Cette interview est en effet plus importante que le média en lui-même. Jugeons sur les actes. Merci de votre soutien sans faille! C’est toujours un grand plaisir de vous lire !
      Ania

  13. La russophobie, c’est clairement du racisme. Les mêmes médias, à la botte de certains politiques, nous inondent avec «Non au racisme» et sèment le racisme et la haine. Déjà, au milieu des années 60, Bob Dylan écrivait «I have learned to hate the Russians, all through my whole life, …» (with God on our side, une chanson qu’on devrait relire en entier). Certains aux Usa cultivent le racisme. Malheureusement, il y a des politiques et des médias qui font la même chose en Europe. En France par exemple! Enfin, il n’y a pas que contre les Russes. Les mêmes persecutent les Tsiganes, victimes non indemnisées des nazis. Espérons que tout ça va changer. Moi, j’ai été souvent, pour mon boulot, en Urss, j’ai côtoyé des Russes sur des plages (Vietnam, Thaïlande, …), je viens de faire deux voyages en Russie, c’est clair ce sont des gens bien. Merci Ania pour votre activité, soyez sûre que j’aime votre pays aujourd’hui comme hier. Ce que vous faites est difficile. Trop souvent, les gens renient leur origine pour se faire admettre là où sont. Bravo à vous. Et honte à ceux qui colportent ou absorbent la haine.

    • Yannick,
      Je vous remercie pour votre message, ferme mais encourageant. Je continue pour ma part, en effet, à aimer ce que mon pays a de beau, de bon, ces traditions et sa culture, sa “singularité”. C’est en effet une chose essentielle que les gens prennent conscience de ce qu’ils sont, et prennent de la distance avec ce en quoi l’idéologie veut les transformer (en citoyens de nulle part)… Merci bcp de votre soutien.
      Ania

  14. En marge de cet entretien très intéressant à maints égards, le niveau du français pratiqué par Alexandre Artamonov est remarquable, bien supérieur à celui de nombreux homologues français.

  15. Pour les amoureux de la Russie, ici il n’en manque pas, je signale que pravda ru (rien à voir avec ” la pravda” del’urss) a une chaine you tube pravda france qui diffuse en français. J’y suis abonné, mais c’est en venant sur le site d’Ania que j’ai revu monsieurle galant Artamonov , agréable surprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Partages
PageLines