Un matin au Kremlin… Утро в Московском кремле

Publié par

Voici une vidéo chargée d’Histoire tournée au Kremlin, face au Jardin Alexandre ! Je vous raconte quelques moments fondateurs de Moscou et de la Russie, qui j’espère vous donneront envie d’en apprendre un peu plus sur notre pays…

Le berceau de Moscou

La ville de Moscou est pour la première fois mentionnée dans les chroniques au milieu du XII siècle à l’occasion d’un repas offert par le Prince Youri Dolgorouki (Юрий Долгорукий) au Prince Sviatoslav Olgovitch (Святослав Ольгович).

Une ancienne ville fortifiée existait déjà sur le site vraisemblablement  au XIème siècle, alors que des fouilles archéologiques attestent d’une présence humaine dans différents quartiers de Moscou actuelle aux temps préhistoriques !

Prince de Souzdal Youri Dolgorouki construit une nouvelle enceinte en 1156. Tableau d'Appolinari Vasnetsov, 1917
Prince de Souzdal Youri Dolgorouki construit une nouvelle enceinte en 1156. Tableau d’Appolinari Vasnetsov, 1917

Qu’est-ce que c’est, le Kremlin ?

La forteresse constituée d’un talus de terre de huit mètres de haut surmonté d’une palissade de trois mètres est désignée comme Кремль / kreml = Kremlin pour la première fois au XIVème siècle, lorsque le prince Ivan III Kalita la fait entourer d’une enceinte de pieux de chênes. On appelait кремь / krem’ le bois massif et solide utilisé dans la construction.

Le Kremlin d'Ivan III, tableau d'Appolinari Vasnetsov
Le Kremlin d’Ivan III, tableau d’Appolinari Vasnetsov

L’ensemble architectural du Kremlin

Les bâtiments anciens que l’on aperçoit de l’extérieur depuis le jardin Alexandre et qu’on peut visiter sont chargées d’Histoire. Et mis à part le Palais des Congrès qui a été construit pendant la période soviétique, le tout forme un ensemble harmonieux.

Il y a 19 tours dans le Kremlin, et la plus grande des tours du Kremlin est la Tour de la Trinité (Троицкая башня / troïtskaïa bachnia), qui servait à la défense de l’enceinte et de la ville, alors à l’intérieur. La Tour de la Trinité possède cinq niveaux de défense, et chacun abritait des archers. Un pont relie cette tour à une autre tour, qui se situe à l’extérieur du Kremlin : la tour Koutafia, la 20ème tour de la forteresse. C’est par cette tour que nous entrons pour visiter le Kremlin. S’il y a un pont, c’est qu’il y avait une rivière – Néglinnaïa – aujourd’hui sous terre. Cette rivière était une autre protection naturelle pour la ville de Moscou.

Si le Kremlin est situé ici, ce n’est évidemment pas un hasard. Il forme un triangle, et sur l’un de ses côtés se trouve une autre rivière – la Moskova – tandis que sur le troisième côté il y a la Place Rouge. Le Kremlin est construit sur une presqu’île.

La Principauté de Moscou et Russie centralisée

A l’époque où Moscou est fondée, la Russie était constituée de plusieurs principautés, qui n’ont pas été suffisamment fortes pour résister à l’envahisseur mongol – le Khan Batu, petit-fils de Gengis Khan.

Pourtant, Ivan I, Grand Prince de Moscou, plus habile que les autres, réussit à trouver un arrangement avec les mongols, en collectant lui-même les taxes pour eux. Ces derniers ne pénétrèrent pas dans la ville, et Moscou put évoluer et donner naissance à une armée suffisamment puissante pour qu’au XIVème siècle, le Grand Prince Dimitri Donskoï remporte une première bataille décisive sur le fleuve le Don. Car même si deux ans plus tard seulement Moscou est démolie, et que le joug mongol va perdurer encore pendant une centaine d’anées, cette première victoire ouvre la voie de la libération de la Russie !

Moscou se défend contre le Khan Tokhtamych en 1382, tableau d'Appolinari Vasnetsov 1918
Moscou se défend contre le Khan Tokhtamych en 1382, tableau d’Appolinari Vasnetsov 1918

Ainsi, cent ans plus tard, le joug est brisé et le Grand Prince Ivan III sera à la tête d’une Russie centralisée, dont Moscou devient la capitale.

Un des personnages incontournables de notre Histoire est Ivan le Terrible (Иван Грозный / ivan grozny), premier Tsar de Russie dont la renommée a dépassé toutes les frontières. Yvan le Terrible aura lui aussi une part active dans la construction et l’évolution de Moscou. Mais sa tyrannie va affaiblir l’Etat, au point que le règne de la dynastie de ces descendants de Vikings dont il faisait partie prendra fin, laissant place à la Dynastie des Romanov.*

Pierre le Grand, célèbre réformateur de la Russie est l’un des personnages emblématiques de cette nouvelle Dynastie. Le tsar Pierre le Grand fonde St Petersbourg en 1703, dans une région disputée depuis longtemps au royaume de Suède, faisant de St Petersbourg la nouvelle capitale russe. Moscou cède alors sa place mais continue de couronner les tsars de la Russie dans l’une des cathédrales du Kremlin.

Le sacre de Nicolaï II dans la cathédrale de Dormition du Kremlin, tableau de Valentin Sérov
Le sacre de Nicolaï II dans la cathédrale de Dormition du Kremlin, tableau de Valentin Sérov

Et ça n’est qu’après la Révolution de 1917, que les bolcheviks font de nouveau de Moscou la capitale du pays.

* La dynastie russe (d’origine varègue c’est-à-dire viking) des Riourikides (Рюриковичи – Riourikovitchi), issue de Riourik, régna sur la Rus’ de Kiev (ou Russie kiévienne) puis la Moscovie de 862 à 1598 où elle s’éteint à la mort du tsar Fédor Ier, lorsque Boris Godounov prend le pouvoir. Une période trouble s’ouvre alors, qui s’achève par le couronnement de Michel Romanov, fondateur de la dynastie des Romanov, en 1613.

En attendant une nouvelle vidéo qui nous emmènera dans l’enceinte du Kremlin à la découverte de quelques monuments historiques, j’aurais plaisir à retrouver vos commentaires ci-dessous !

15 Responses to "Un matin au Kremlin… Утро в Московском кремле"
  1. J’aime encore + la Russie quand je prends connaissance de son histoire. J’attends avec intérêt (et impatience !!) la suite de l’histoire de Moscou (et de la Russie). Pourquoi ne pas faire une petite rubrique histoire, vous en auriez le talent, c’est certain.
    Et à quand le prochain voyage en Russie ? …..
    Au plaisir de vous retrouver bientôt Ania.
    Alain

  2. Fantastique !
    J’ai tellement hâte de retourner en Russie ! Et cette fois je saurai lire les stations de métro et commander de la nourriture dans les petits kiosques de rue ! !
    Encore merci pour cette initiative sympathique et efficace !

  3. Bonjour Ania, j’avais déjà vu et lu quelques articles quand je travaillais et vivais en Russie. Ca me donne encore plus l’envie d’y retourné et je dirai même très vite.
    Merci à toi
    William

  4. Bonjour Ania,
    Ce volet historique sur la Russie était très interressant, notamment avec vos illustrations sur Moscou par de beaux tableaux.
    Sur la forme, j’aimerais bien un jour écrire le russe aussi bien que vous écrivez le français…
    пока! пока!

  5. Merci, de faire découvrir ce lieu emblématique.
    Pouvoir se plonger dans 800 ans d’art et d’histoire russes,
    c’est vraiment superbe!
    Vous envisagez de faire d’autres vidéos?

  6. quel plaisir de revoir ce lieu que j’ai vu en …. 65 je crois. c’était juste après Kroutchev
    eh oui … la vie passe…
    c’était en hiver, et j’avais assisté à la grande parade sur la place rouge …
    si je devais revenir sur terre, j’aimerais bien vivre en russie

    • Ah ! interessant ! A suivre alors …
      PS – svp ne m’appelez plus Ahr (je comprends votre intention, mais ça ne veut rien dire, qui plus est en minuscule) !
      merci de m’appeler Аня si vous le voulez bien 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Partages
PageLines