Mardi gras à Moscou. Масленица

Publié par

Aujourd’hui, dimanche de Maslenitsa, je vous emmène à Moscou!

Erratum : dans cette vidéo, je vous présente Масленица (Maslinitsa), une fête traditionnelle russe qui a comme équivalent la fête de Mardi Gras – et non pas de la Chandeleur, qui est une autre fête. Масленица (Maslinitsa) se situe 7 semaines avant Pâques et marque la fin d’une semaine grasse avant le carême. Je m’excuse pour cette erreur de transposition!

Nous voici à Moscou. Les jeux traditionnels et les danses folkloriques ont rythmé les jours de cette semaine des crêpes, où l’on dit adieu à l’hiver. Ainsi, le dimanche soir, on brûle un épouvantail dans un grand feu de joie. Cet emblème de Масленица est une dame habillée de couleurs vives qui s’appelle Кострома, et dont vous apercevez les sculptures dans cette vidéo.

La semaine grasse a des origines païennes, mais aussi chrétiennes. C’est en effet la dernière semaine avant le Grand Carême, la dernière possibilité de faire la fête! C’est pourquoi elle se termine en apothéose par un carnaval où l’on brûle l’épouvantail, comme le Mardi Gras en France, qui précède traditionnellement une période de 47 jours où l’on va manger maigre…

В. И. Суриков. Взятие снежного городка. 1891
В. И. Суриков. Взятие снежного городка. 1891 Victor Sourikov. Prise de la ville de neige

 

Ф. В. Сычков. Пляска. 1911
Ф. В. Сычков. Пляска. 1911 Fedot Sytchkov. Danse

Le symbole de Maslenitsa sont les blinis (nos crêpes russes) ronds et dorés comme le soleil qu’ils représentent; ils sont faits de beurre, d’œufs et de lait, ingrédients interdits par la tradition orthodoxe pendant le Carême.

Dans certains endroits de la Russie, au milieu des fêtes, des jeux et des danses, chaque jour de cette semaine particulière a une activité traditionnelle qui lui est associé : un jour pour se promener en troïka, un jour pour que le beau-fils rende visite à ses beaux-parents, un autre jour pour rendre visite à son parrain, etc.

Ф. В. Сычков. Праздничная забава
Ф. В. Сычков. Праздничная забава. Fedot Sytchkov. Jeu festif

Le dimanche terminant la semaine grasse est aussi le jour où l’on se demande pardon les uns aux autres : Прости меня! / prasti minia = Pardonne-moi !

Une demande dont la réponse est Бог простит! / Bohh prastit = Dieu te pardonnera.

 

12 Responses to "Mardi gras à Moscou. Масленица"
  1. Merveilleux! Une belle atmosphère de fête.
    Un moment formidable pour se détendre, discuter, s’instruire et s’amuser, qui ravit à la fois autant les parents que les enfants.
    Un véritable vivier qui brille par sa richesse et sa culture.

  2. Merci pour ces explications…française aimant la Russie grâce à la littérature, à des Amis..Et des visites chez eux. Passibo

  3. Bonjour Ania,
    ce qui est génial aussi dans vos vidéos, c’est le naturel avec vos enfants, une qui pleure, une qui doit arrêter de jouer parce que c’est à sa soeur de jouer… Cela met de la vie, et c’est aussi l’occasion d’apprendre les expressions de tous les jours.
    Bravo
    Thierry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Partages
PageLines