Apprendre le russe avec des films et des chansons. Фильмы и песни

Publié par

Le Web est une mine de ressources gratuites pour apprendre le russe. Encore faut-il prendre du temps pour faire le tri! C’est ce qu’ai fait pour vous 🙂

Dans cet article, je vous suggère où trouver des chansons et des films russes – une sélection de sites pour vous accompagner dans votre apprentissage du russe.

Ecoutez des chansons en russe !

Parmi les nombreuses chaînes intéressantes que vous pouvez trouver sur Youtube, en dehors de celles consacrées directement à l’apprentissage et qui ont chacune leur méthode, il y a celle de Weekly Russian.

Natalia propose des vidéos sous-titrés, et notamment des dessins-animés et des clips. C’est donc d’assez courtes vidéos, ce qui est très pratique quand on n’a peu de temps à consacrer à l’écoute de la langue. Un vrai plaisir aussi pour qui aime fredonner !

Un exemple ci-dessous avec la fameuse Pélagueya, sur qui j’avais fait l’un des premiers articles sur mon Blog.

Certes, vous serez vite à l’étroit sur une seule chaîne ! Je vous suggère de vous affranchir de la nécessité d’avoir les sous-titres 🙂 Et là, l’univers de la chanson russe qui s’ouvrira à vous sera sans limites !

En plus de la sélection de Natalia, vous pourriez également voir ma propre playlist “Apprendre le russe avec des chansons”, il se peut que nos goûts musicaux soient proches. J’y ajoute des chansons toutes les semaines ! Il vous suffira ensuite, dès qu’un groupe ou un chanteur vous plaît, d’aller chercher leurs autres titres, leurs propres chaînes et sites.

Voici une astuce pour trouver les paroles d’une chanson :

Recopiez le titre et le nom du chanteur, et recherchez-les sur yandex.ru (moteur de recherche #1 en Russie !), en accolant le mot текст = texte. Vous aurez tout plein de sites qui ont publié ce que vous cherchez ! Un autre mot qui peut être utile dans cette démarche : скачать / skatchat’ = télécharger, car plusieurs sites offrent le téléchargement gratuit, notamment My-Hit.fm, pesni-tyt.com et tant d’autres.

Il existe bien de sources sur internet où l’on peut écouter de la musique russe – comme des radios, ou des sites des groupes eux-mêmes, (DDT par exemple publie les textes des dernières chansons sur son site). Et on peut aussi écouter de la musique sur Yandex Musique.

Où trouver des films en russe ?

Nous avons tous l’habitude de Youtube 🙂 – parlons-en donc d’abord, car quasiment tous les films russes y sont en accès libre

Vous avez sans doute déjà repéré la chaîne “tfaufau” qui a fait un énorme travail de sous-titrages des films en français ! Vous pouvez y trouver quelques séries, notamment Eralash et ses petits films humoristiques pour enfants, très courts.

Quoiqu’un peu moins fournie, la playlist Русское кино est tout aussi intéressante. Кристофep propose des films et séries sous-titrés en français., et le cinéma est toujours un très bon moyen, alliant le plaisir et l’instruction, pour apprendre et progresser en russe.

Voir pour l’exemple une très bonne comédie russe – en partie tournée dans une voiture : De quoi parlent les hommes Cette comédie était à l’origine une pièce de théâtre, également jouée par la bande d’acteurs de “Quatuor I”


Русское кино | Cinéma russe VOSTFR

Pour franchir le pas et regarder les films sans les sous-titres : testez le Rutube !

Vous y trouverez des centaines de films russes et soviétiques en langue russe.

Deux autres ressources russophones – Kinopod et KinoKrad – vont vous être utiles également !

Mosfilm – compagnie de production moscovite qui il faut avouer nous a offert le plus de films cultes –  est quant à elle  représentée … toujours sur Youtube, mais je vous propose de voir plutôt les films sur leur site qui est très bien fait. 🙂

Les dessins animés, voici un format intéressant pour apprendre le russe !

Car il y a peu de chances que vous ne compreniez pas de quoi il s’agit, et vous allez ainsi vite progresser.

En plus, si le dessin animé n’est pas sous-titré, c’est certes désolant à premier abord, mais prenez-le comme un très bon exercice ! En effet, nos oreilles, tout comme nous-mêmes, sont des gars très paresseux, et si c’est nos yeux qui se chargent de reconnaître le mot écrit, elles auront moins la nécessité de le faire à l’oral !

Voici la chaîne des bons vieux dessins animés soviétiques, dont Alice, sa petite sœur et moi sommes les grandes habituées : СоюзМультФильм !

Ma recommandation : ne vous forcez pas au début à comprendre beaucoup de choses ! Détendez-vous et regardez simplement ces dessins animés comme des petites œuvres d’art – ce qu’elles sont d’ailleurs, car on n’en fait plus des comme ça, – et également parce qu’ils sont souvent accompagnés de magnifiques musiques originales. Votre objectif est d’habituer vos oreilles aux sonorités du russe, car quelle que soit la méthode que vous avez choisi, vous retiendrez et prononcerez mieux si vous écoutez beaucoup !

 Vkontakte ou VK est également un immense réservoir de musique et de films  russes à télécharger, gratuitement !

C’est le principal réseau social en Russie. Je vous suggère d’ailleurs de créer votre profil – c’est un excellent moyen de contacter et d’être contacté par des russophones. Et donc d’échanger en russe !

Ce ne sont là que quelques liens pour vous aider à apprendre le russe, il y en a des dizaines d’autres. Le but n’était pas d’être exhaustive mais de vous donner des informations directement utilisables.

Je vous encourage vivement à mettre ces quelques sites et d’autres encore dans votre barre de favoris dès maintenant 🙂

Et n’hésitez pas à compléter dans les commentaires, avec des liens que vous utilisez et qui peuvent être partagés !

 

PS 1 : Je publie également de nombreux articles sur des chanteurs ou des groupes de musique. 

Et aussi sur des films ou des réalisateurs. Servez-vous !

PS 2 : Si vous voulez recevoir régulièrement de mes nouvelles pour progresser en russe, vous êtes les bienvenus pour vous abonner à ma lettre d’information !

En cadeau de bienvenue, vous recevrez un guide multimédia complet pour apprendre l’alphabet russe en seulement quelques heures ! Il vous suffit de laisser votre mail ci-dessous :

До скорого! / da skorava = A très bientôt !

14 Responses to "Apprendre le russe avec des films et des chansons. Фильмы и песни"
  1. Добрый вечер Аня,

    как дела? Я читаю ваш сайт, и мне это нравится.

    Vos suggestions sont des plus intéressantes et il y a une foule de petits endroits à visiter. De quoi occuper de longues après-midi.

    Vous nous suggérez de nous affranchir de la nécessité d’avoir les sous-titres, ce que je fais assez souvent.
    J’ai la chance d’avoir au cœur du bouquet satellite de base deux chaînes russes… Planeta et Kanal 1. Devant l’une d’elle (Planeta, bouquet Orange, chaine 478), et ses duos de chroniqueurs qui se relayent à la fin de chaque semaine, je regarde le “télé-matin ” du William Williamovitch Lemerginov moscovite. Les chroniques succèdent aux reportages et on arrive à saisir, même avec un tout petit peu de vocabulaire de base, des mots qui volètent par-ci par-là.
    Sur Kanal 1 (bouquet Orange, chaine 478), le vendredi vers 19h00 (heure française), c’est l’heure de « Pale ydec » navré j’ai perdu mon papier avec la graphie en cyrillique. C’est très très amusant. Le principe de l’émission est la “Roue de la Fortune” que nous connaissions en France et le présentateur ressemble au grand-père de Pierre Bellemare, il est impeccable (au propre comme au figuré). Cette émission, outre le jeu de la Roue de la Fortune, est une vitrine des Oblast, des Kraï, des grandes villes et des traditions russes. Vous y verrez certains candidats jouer de la musique, chanter, voire danser et toute la petite famille qui participe avec force compliments. On passe 40 minutes captivé par le jeu et inconsciemment on arrive à comprendre.

    Mais, le plus beau, ce que je ne rate pour rien au monde c’est l’émission ” лучше всех” (le meilleur de tous), le dimanche à 19h15, heure française. Imaginez l’animateur, Maxime Galki, un fils naturel de Tex (Les amours du France 2 mais en moins bourrin) et de feu Jacques Martin pour son extrême gentillesse avec les gamins. Imaginez une « Ecole des fans » à la sauce russe et savoureuse comme une salade Olivier (avec beaucoup de mayonnaise). Et là, vous vous en fichez (presque) de ne pas tout comprendre, les images, le talent de Maxime et ce que nous présentent les mômes – c’est parfois bluffant ! – se chargent de vous faire comprendre ce que vous ne comprendrez pas.
    Si après cette heure de délicieux dépaysement vous ne galopez pas sur youtube pour visionner en replay l’émission, c’est à désespérer !

    Enfin, le matin, durant mes travaux, j’écoute “russkoe radio” (http://russkoe.radio.fr/) . Rassurez-vous, ce n’est pas de la musique de sauvage et de hurlements hystériques. Musique et chansons glissent dans vos trompes d’Eustache tel le miel d’une cuillère sur la tartine et là encore on arrive à comprendre – même avec une petite base, mais pas trop petite quand même – et d’apprendre des nouveaux mots. Pour mon cas… deux. C’est un bon début !

    Voilà ma participation à l’œuvre d’Ania, quia eu là une excellente idée. Cпасибо вам профессор!

    Avant de quitter, petit message personnel à Ania : Auriez-vous l’amabilité de transmettre mon bon souvenir à Gérard et à Jeanne ? Cпасибо.

    Дружеский
    Patrick

    • Patrick bonjour, et merci de votre beau message – empli de suggestions également, qui complètent et enrichissent l’article!
      Je ne doute pas que nombre d’entre nous iront voir ces émissions, vu votre compte-rendu, très drôle, et digne d’une chronique !

      Je leur transmettrai volontiers !!

      A très bientôt, par mail au moins:-)

      Ania

  2. Merci Ania, c’est une mine de plaisir que vous nous balisez. Je sors du cinéma, à Bruxelles, où j’ai vu un chef d’oeuvre. Le titre traduit c’est Faute d’amour/Loveless. Projeté en Russe, sous titres Français et Néerlandais. Longtemps que j’étais sorti d’un cinéma aussi satisfait.

  3. J’insiste! Faute d’amour/Loveless de Andreï Zviaguintsev est un monument. Il faut voir ce film, qui peut choquer, mais, comme disait Brel, c’est mieux d’appeler un chat un chat. Sur le plan analyse et transmission au public, c’est vraiment bon. Plus de belles photos. C’est du grand cinéma. Bon ça suffit!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Partages
PageLines