Une boutique de souvenirs, rue Arbat. Арбат

Publié par

La rue Arbat est l’une des plus vieilles de Moscou, elle date du XVème siècle, et l’arpenter revient à traverser l’histoire de la Ville…

Depuis son origine, hors de la cité d’alors abritée par le Kremlin (les Tatares surnomment la rue rbat, qui signifie banlieue) jusqu’aujourd’hui, la rue Arbat est incontournable. Plusieurs fois détruite au cours du temps, elle demeure le centre culturel de Moscou et devient au XIXe siècle le repaire de l’intelligentsia moscovite. Citons parmi eux Pouchkine, Tolstoï, Bounine, Kouprine, Tchekhov, Skriabine, Dostoïevski, Gorki, Essénine, Tsvetaïeva…

L’un des restaurants de la rue, Le “Prague”, est réputé pour ses spécialités culinaires et notamment pour une pâtisserie unique au monde : le « lait d’oiseau », preuve qu’on peut s’adonner aux joies de l’esprit, sans oublier d’être gourmand.

Des chansons, des poèmes et des films sont consacrés à la rue Arbat qui est un peu l’âme de Moscou, comme Montmartre est celle de Paris. La rue Arbat abrite aujourd’hui des monuments, des théâtres (comme le Théâtre académique d’État Evgueni Vakhtangov, le théâtre Tchekhov ou la Maison des Acteurs…), des appartements transformés en musées comme c’est le cas de celui de Pouchkine ou celui de Tsvetaïeva.

L’Histoire étant toujours en marche, il y a dans la rue Arbat (côté nouvelle rue) ce qu’on appelle « le mur », apparu en 1990 après le décès accidentel du chanteur et musicien Tsoï du groupe de rock Kino. Viktor Tsoï, poète anarchiste tourmenté a laissé derrière lui un héritage rock que viennent honorer des générations de fans. Le mur est l’endroit où on laisse des messages, se rencontre, et célèbre la mémoire de leur icône en chantant ses chansons.

Il y a tout cela et bien plus encore dans la rue Arbat, rue piétonne charmante, pavée, plantée d’arbres et bordée de réverbères. Elle abrite galeries, boutiques et cafés, ainsi qu’évidemment, tourisme oblige, des caricaturistes, des artistes de rue, et des boutiques de souvenirs.

Et c’est dans l’une d’entre elles que nous allons maintenant entrer…

Et vous ? Avez-vous déjà visité Moscou en arpentant la rue Arbat? Partagez vos souvenirs dans les commentaires ci-dessous !

Merci à Claire R. d’avoir partagé ces photos :

Avant de vous quitter pour quelques jours, un peu de vocabulaire à podcaster et à réécouter sans restriction :

5 Responses to "Une boutique de souvenirs, rue Arbat. Арбат"
  1. J’ai pu admirer cette rue célèbre cet été! Au premier abord c’est une rue piétonne comme tant d’autres…sauf qu’il faut lever la tête et là on découvre des façades toutes plus belles les unes que les autres ! Il y avait une expo photos dans la rue, des noir-et-blanc, anciennes, dont une qui m’a spécialement interpellée: un orchestre jouant en plein air, et….l’air avait l’air frisquet car ils jouaient en manteaux et chapeaux!! Merci encore, Ania, pour ton blog!

  2. J’ai la chance d’aller en Russie en février ! Il est prévu de marcher dans cette rue dès le deuxième jour de notre magnifique voyage ! J’ai hâte d’y être, merci pour cette avant visite 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Partages
PageLines