Nous faisons tourner la terre, par Vladimir Vyssotski. Высоцкий

Publié par

J’ai eu beaucoup de chance dans la vie, notamment parce que j’ai connu mes deux grands-pères. Nés en 1922 et 1924, ils ont tous les deux été à la guerre. Mon grand-père paternel “est allé jusqu’à Berlin” comme on le dit en russe ; mon autre papy était sur le front oriental. Ce qu’ils ont vécu à la guerre n’a jamais été un sujet de conversation…

Le 9 mai est une grande Fête nationale en Russie. J’ai voulu apporter ma pierre dans cette célébration de la Grande Victoire et je vous propose aujourd’hui ma traduction d’un poème de Vladimir Vyssotski (1939-1980).

 

Nous faisons tourner la terre.

De la frontière nous laissions tourner la Terre en arrière,

(C’était le cas au début)

Mais notre chef de bataillon renversa ce mouvement

En prenant appui sur l’Oural.

 

On nous donna enfin l’ordre d’attaquer,

De reprendre les pouces, les miettes de notre terre, –

Mais nous nous souvenons encore du soleil qui s’était mis à reculer

Et qui avait failli se coucher à l’Est.

 

Nous n’arpentons pas la Terre

En écrasant des fleurs en vain,

Nous la repoussons de nos bottes –

De tout notre poids ! De tout notre poids.

 

Et le vent de l’Est fait courber les meules de foin,

Se serre contre les rochers,

la meute.

Nous fîmes bouger l’axe terrestre sans levier,

Par ce changement du coup d’envoi.

 

N’ayez crainte si le coucher du soleil n’est pas à sa place.

Le jour du jugement, c’est un conte pour les grands.

Ce sont nos bataillons de renfort qui marchent

Et qui font tourner la Terre où bon leur semble.

 

Nous rampons, nous embrassons les monticules,

Nous serrons les mottes méchamment, sans amour.

Et nous repoussons la Terre de nos genoux,

De tout notre poids ! De tout notre poids.

 

Ici nul ne put trouver, même s’il avait voulu,

Ceux qui auraient mis

haut leurs mains.

Les vivants utilisent à leur avantage

Les corps des défunts comme boucliers.

 

Cet idiot de plomb mettra du temps à nous trouver tous,

Par où m’aura-t-il, à bout portant ou de derrière ?

Quelqu’un s’abattit sur la place forte devant nous,

Et la Terre se figea un instant.

 

Je laissai mes pieds derrière moi,

En pleurant les morts au passage,

Je fais désormais tourner le globe de mes coudes –

De tout mon poids ! De tout mon poids.

 

L’un des nôtres se mit debout et, en faisant le salut

Reçut une balle

en prenant une inspiration.

Mais c’est vers l’Ouest que notre bataillon avance péniblement,

Pour que le soleil puisse se lever à l’Est.

 

Nos ventres dans la boue… On respire la puanteur des marais,

Mais l’on ferme les yeux devant l’odeur.

Le soleil suit son cours normal dans le ciel,

C’est parce que nous nous ruons vers l’Ouest !

Ai-je bien mes bras, mes jambes ?

Comme les jeunes mariés boivent de la rosée,

Nous on tire la terre par les tiges de nos dents –

De tout notre poids ! De tout notre poids.

Texte écrit avant octobre 1972.

Vous pouvez écouter cette chanson, interprété par Vladimir Vyssotski lui-même :

Le texte en russe :

Мы вращаем Землю

От границы мы Землю вертели назад
(Было дело, сначала),
Но обратно её закрутил наш комбат,
Оттолкнувшись ногой от Урала.
Наконец-то нам дали приказ наступать,
Отбирать наши пяди и крохи, –
Но мы помним, как солнце отправилось вспять
И едва не зашло на востоке.
Мы не меряем Землю шагами,
Понапрасну цветы теребя,
Мы толкаем её сапогами –
От себя! От себя.
И от ветра с Востока пригнулись стога,
Жмется к скалам отара.
Ось земную мы сдвинули без рычага,
Изменив направленье удара.
Не пугайтесь, когда не на месте закат.
Судный день – это сказки для старших.
Просто Землю вращают, куда захотят,
Наши сменные роты на марше.
Мы ползём, бугорки обнимаем,
Кочки тискаем зло, не любя.
И коленями Землю толкаем –
От себя! От себя.
Здесь никто б не нашёл, даже если б хотел,
Руки кверху поднявших.
Всем живым – ощутимая польза от тел:
Как прикрытье используем павших.
Этот глупый свинец всех ли сразу найдет,
Где настигнет – в упор или с тыла?
Кто-то там, впереди, навалился на дот –
И Земля на мгновенье застыла.
Я ступни свои сзади оставил,
Мимоходом по мертвым скорбя,
Шар земной я вращаю локтями –
От себя! От себя.
Кто-то встал в полный рост и, отвесив поклон,
Принял пулю на вздохе.
Но на запад, на запад ползёт батальон,
Чтобы солнце взошло на Востоке.
Животом – по грязи… Дышим смрадом болот,
Но глаза закрываем на запах.
Нынче по небу солнце нормально идет,
Потому что мы рвемся на запад!
Руки, ноги – на месте ли, нет ли?
Как на свадьбе росу пригубя,
Землю тянем зубами за стебли –
На себя! От себя!
до октября 1972
29 Responses to "Nous faisons tourner la terre, par Vladimir Vyssotski. Высоцкий"
  1. Quel magnifique cadeau vous me faites là!!! J’ai vu beaucoup de films et reportages sur la guerre et la large part qu’y ont pris les Russes…je vais lire attentivement tout ça et vous poserai des questions si je rencontre des difficultés.
    Spassiba bolchoï, Ania!

  2. Аня, добрый вечер,

    Большое спасибо pour toutes vos vidéos qui nous aident à progresser, et pour votre culture, que vous partagez avec nous.

    Je ne sais pas le dire correctement en russe, donc avec l’aide de Google :
    Огромное спасибо русского народа за помощь во время Второй мировой войны. И тысяча оправданий для глупости нашего президента, не в силах минимум уважения. Мы, французы, мы благодарим Вас.

    До скорово,
    Оливье

  3. Добрый день Аня,
    Merci pour toutes ces informations concernant l’histoire et la culture Russe. Personnellement, j’aime bien la musique, la voix particulière et surtout les textes de Vladimir Vyssotski. J’ai entendu parler de cet artiste lors d’un concert de Yves Jamait qui racontait son séjours à Moscou. Apparemment, il apprécie beaucoup Vladimir Vyssotski qui l’aurait « inspiré » (c’est vrai qu’il y a des similitudes dans leur style) et il a d’ailleurs repris une de ses chansons.
    До скорого,

    • Спасибо, Марсьяль!
      De mon côté je ne connaissais pas Yves Jamait et je viens de découvrir quelques-unes de ses chansons, voilà un échange culturel ! 🙂
      Спокойной ночи!
      Аня

  4. Je ne connaissais pas ce chanteur, il a une voix incroyable!
    C’est une vraie leçon de prononciation que cette chanson ( mais ça va vite!) , un plaisir d’entendre du russe même si on ne comprend rien!!!
    Do svidania, Ania, et encore merci!

  5. J’ai besoin d’aide!
    Qui pourrait me dire comment faire pour installer l’alphabet cyrillique, afin de pouvoir répondre à Ania en russe comme vous le faites.
    Spassiba!

    • Bonjour Claire,
      Il y a plusieurs possibilités. Le plus efficace mais je ne l’ai pas encore testé, c’est d’installer directement le clavier russe sur ton ordinateur. Tu as toutes les instructions en suivant ce lien (déjà donné sur ce site):
      http://russe.inalco.chez.com/CLAV-W7.pdf
      Sinon, tu peux aussi utiliser un traducteur (pas toujours efficace mais ça dépanne). Un des plus connus :
      https://translate.google.fr/#en|fr|
      Tu sélectionnes la langue russe à gauche et en bas à gauche dans le cadre de saisie tu as un clavier (bouton) “sélectionner un outil de saisie”. Tu clic sur clavier russe et il va apparaitre en dessous. Tu peux aussi utiliser directement la traduction français/russe, mais là bonjour les erreurs (surtout d’interprétations)!!!
      Dernière solution tu recherches directement un clavier russe sur google (c’est pas ce qu’il y a de mieux).
      Bon courage,
      До свидания
      m.

      • … finalement, j’ai installé mon clavier russe. Par contre ce n’est pas très pratique quand on ne connait pas la correspondance des touches (à moins de coller un post-it sur chaque touche!).
        Heureusement tu peux afficher directement un clavier virtuel (et visuel) directement à partir de windows. Suivre les instructions ici:
        http://russe.inalco.chez.com/cyrilwin.htm
        Par contre, je n’ai pas encore installé le clavier cyrillique phonétique…
        a+

    • Selon ton ordinateur, il faut ajouter une langue parmi celles disponible. La manoeuvre diffère selon que tu es sur PC ou Mac, mais on retrouve cela expliqué sur internet (petite recherche sur Google avec ta question et tu trouveras ton bonheur).
      Ensuite, une combinaison de touches te permettra de changer à volonté de langue (j’ai un Mac et un PC, les deux le font très bien).
      Et c’est bien aussi de “russifier” ton clavier, grâce à de petits autocollants à positionner sur les touches. C’est long à faire, mais bien pratique ensuite… Voilà. До свидания!

    • Спасибо Марсьяль и Оливье, pour vos explications si détaillées !
      En effet il sera plus simple à long terme de coller les étiquettes sur les touches (on peut en trouver des AZERTY et des QWERTY !)

    • Bonjour , j’ai installer l’alphabet russe sur les touches (plusieurs couleurs) acheté via internet et ajouter la langue russe sur mon portable, tout fonctionne bien, pour mes exercices d’ecrits et pour mon épouse (russe) très pratique en voyage.

  6. Анечка, огромное Вам спасибо, и за возможность еще раз послушать песню и за перевод. Благодаря Вам я ее распространила среди своих бельгийских друзей, может затронет сердце хоть кого-то из них. Для молодых (да и не только) здесь эта далекая и чужая война, хотя здесь в семье хранят память о сопротивление в котором были близкие мои мужа, но и для этой семьи все уходит в историю.

  7. Merci à tous pour vos conseils!
    Débordée cette semaine je n’avais pas pu répondre.
    Je vais m’y mettre.

    Spassiba bolchoï!
    Da skorava!

  8. Спасибо Аниа !

    Россйя, моя друга !
    Я не знаю потему
    но я думаю о тебе !
    Моя сестра, мои брат,
    Своя Итория, свои страдания, свои борьбы,
    я вижу их !
    Россйя, моя друга !
    Я не знаю потему
    но я доверяю ! Я имею надежду ! Ура !

    Russie, mon amie !
    je ne sais pas pourquoi ?
    Mais je pense à toi !
    Mon frère, ma soeur,
    Ton histoire, tes souffrances, tes luttes,
    je les vois !
    Russie, mon amie,
    je ne sais pas pourquoi ?
    Mais, j’ai confiance, j’ai espoir ! Hourra !

  9. bonsoir
    un petit bonjour de bretagne
    il y a a peine 12 ans la russie était pour moi qu’un pays flou
    bien sur étant né en 1955 je savais l’espoir qu’avait fait naitre chez les miens la sanglante victoire de Stalingrade
    après j ai ou je pensais tout savoir du siège de Leningrad ; j ‘avais commencé a lire les récits dans le regard digest quand j ‘avais 9 ans ce que j’ai approfondie en fac
    mais aujourd’hui je m’aperçois que tout cela était académique et sans vie
    puis il y a 12 ans j’ai rencontré ma femme liudmila à Quiberon
    2 mois apres je partais a st petersbourg. ;son appartement ( je l ‘ai su après )est sur la ligne de front et bizarrement j ‘ai entendu toute la nuit le canon elle m ‘a dit que c’était le tramway ( c’est plus rationnel mais moins celte)
    5 minutes avant mon atterrissage j ‘étais remplis d’aprioris négatifs, 5 minutes après malgré la douanière étonnée de mon sourire j’étais chez moi.
    moi qui n’ai aucun sang slave
    puis ma belle mere nina est venu en France elle ne parle que 3 mots de français mes parent 3 mots de russe( deviner lesquels ) et ce fut comme si ils se connaissaient de toujours
    la douleur et les combats soudent les peuples ( est ce possible?) je ne l’ai pas dit mais nina avait 8 ans au siege de Leningrad et est la seule survivant de sa famille .

    mon épouse m ‘ a fait ensuite découvrir Vladimir je comprend encore pas tout mais les larmes me montent aux yeux très souvent .
    comment expliquer le manque de russie que j’ai quand je n’y vais pas souvent
    merci pour votre traduction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Partages
PageLines