Le métro de Moscou, mode d’emploi #2! Московское метро #2.

Publié par

Cette vidéo pratique est la suite indispensable à notre première immersion dans le métro de Moscou!

Maintenant que vous savez comment acheter votre ticket, nous allons voir comment nous repérer dans le métro!

Dans cet exemple, nous devons nous rendre à Театральная станция – Tiatralnaïa stantsia/station Tiatralnaïa (des théâtres), vers la place Rouge. Cette station se situe sur la ligne verte (la ligne 2).

Nous partons de la station Белору́сская / Biélorousskaïa, sur la ligne circulaire – Кольцева́я ли́ния / Kaltsyvaïa linia – qui fait le tour de Moscou. Elle reproduit sous terre la ceinture des jardins – Садовое кольцо, Sadovoïe Kaltso – cette route circulaire qui entoure le centre-ville de Moscou.

Nous devons donc chercher la ligne verte – зелёная ветка / zilionaïa viétka – où se trouve notre station. Comme toutes les lignes, celle-ci a un autre nom, officiel, que personne n’utilise :-). Замоскворе́цкая /Zamoskvoretskaïa.

Il nous faut prendre un passage au milieu du couloir, pour la rejoindre. Une fois que nous rejoignons notre ligne verte, il faut vérifier sur la liste des stations celle que nous cherchons!

Dans le wagon, nous sommes prévenus par haut-parleur des stations auxquelles nous nous arrêtons. Maintenant, l’important, une fois descendu, est de suivre le panneau sortie ВЫХОД В ГОРОД – vyhhat v gorat/sortie vers la ville. En général, on trouve différentes sorties possibles, en ce qui nous concerne, on file vers le Bolchoï où nous avons rendez-vous…пойдём – païdiom/on y va (viens)!

Un clin d’oeil à l’histoire du Métro de Moscou

La première ligne du métro, qui s’est ouverte le 15 mai 1935, ne comprenait d’abord que 10 stations.

Le métro de Moscou possède actuellement 12 lignes d’une longueur totale de 329 km desservant près de 200 stations. Les stations les plus profondes construites pendant la guerre froide devaient servir d’abris contre les bombardements en cas de guerre nucléaire.

Le métropolitain ne devait pas ressembler à ceux des pays occidentaux, jugés trop lugubres. La plupart des lignes s’étendent au-delà des limites de la ville. Une grande partie du réseau est souterrain, mais il y a aussi des sections aériennes et des stations extérieures.

Bref, vous l’aurez compris, rien de mieux pour apprendre le russe que d’aller sur place se mettre en situation!

Et pour finir et pour le plaisir des yeux, voici un portfolio de quelques stations du Métro de Moscou! 

Komsomolskaya
Cтанция Комсомо́льская/Komsomolskaya
Fonvizinskaya (Russian: Фонвизинская
Cтанция Фонвизинская / Fonvizinskaya

Cтанция Пло́щадь Револю́ции / Plochtchad Revolioutsii

Kropotkinskaya
Cтанция Кропо́ткинская/Kropotkinskaya
station de métro Belorusskaya
Cтанция Белору́сская/Biélorousskaya
Station de métro Mayakovskaya
Cтанция Маяко́вская/ Mayakovskaya
Со́кол
Cтанция Со́кол . Sokol
Cтанция Аэропо́рт/Aeraport
Cтанция Аэропо́рт/Aeraport
Ки́евская
Cтанция Ки́евская / Kievskaïa
Арба́тская/Arbatskaïa
Cтанция Арба́тская/Arbatskaïa
Новослобо́дская
Cтанция Новослобо́дская / Novoslobodskaïa
station de métro Prospekt Mira
Cтанция Проспе́кт Ми́ра Prospekt Mira
station de métro Taganskaya
Cтанция Тага́нская/Taganskaya

Cтанция Электрозаво́дская /Elektrozavodskaïa

Enfin, pour vous entraîner à chanter en russe, et apprendre ainsi plus facilement, voici les paroles de la chanson que j’utilise en fonds sonore de la vidéo !

Il s’agit d’une chanson tirée du film Служебный роман – Romance de bureau – réalisé par Eldar Riazanov, adaptée de la pièce Collègues (1971) d’Émile Braguinski. A sa sortie en 1977, il a été vu par 58 millions de spectateurs .

У природы нет плохой погоды

У природы нет плохой погоды!
Каждая погода — благодать.
Дождь ли, снег… Любое время года
надо благодарно принимать.
Отзвуки душевной непогоды,
в сердце одиночества печать
и бессонниц горестные всходы
надо благодарно принимать.
Смерть желаний, годы и невзгоды,–
с каждым днем все непосильней кладь.
Что тебе назначено природой,
надо благодарно принимать.
Смену лет, закаты и восходы,
и любви последней благодать,
как и дату своего ухода,
надо благодарно принимать.
У природы нет плохой погоды,
ход времен нельзя остановить.
Осень жизни, как и осень года,
надо, не скорбя, благословить.

J’espère que cet article vous a été utile, et n’hésitez pas à partager vos impressions de ce métro d’exception !

5 Responses to "Le métro de Moscou, mode d’emploi #2! Московское метро #2."
  1. Ben… c’est pas pour me vanter mais, heureusement que nous avons Ania en qualité de guide !

    Le pèlerin moyen, moi en l’occurrence, lâché à l’aveugle dans n’importe quelle station de Moscou serait encore à se demander ce qu’il fait là, cherchant désespérément sur son plan la “stantsiya metro Nevski Prospect”, tout en regrettant amèrement de ne pas avoir été plus assidu aux cours de notre professeur !
    Vu ce que j’ai vu, ce n’est pas demain la veille que j’arpenterai seul le métro moscovite ! 🙂

    Encore une vidéo qui personnellement me ravi, à la fois éducative et touristique. La promenade sur les quais nous donne l’occasion de voir ce légendaire métro à la fois vecteur de communication et musée. Du sol au plafond, moulures, peintures, statues, œuvres d’art, tout est sujet à découverte.

    Grand merci Ania et (je pense) Daniel, cinéaste et monteur attitré de ces escapades, pour ce petit documentaire.

    Cordialement,
    Patrick

    • Toujours fidèle, cher Patrick, et toujours enthousiaste! Merci! C’est vrai que les bases c’est l’Alphabet,
      mais à part ça, vous pouvez vous y aventurer désormais sans problème 🙂

      • Moi particulièrement j’adore la chanson dont tu nous as donné les paroles… Je trouve que cette femme a une voix mécanique et belle à entendre !
        Après avoir écouté je me mettrai aussitôt à l’apprendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Partages
PageLines