Le Cinéma Russe d’aujourd’hui au Festival de Honfleur ! Онфлёр

Publié par

S’immerger dans la langue et la culture russe à l’occasion du Festival du cinéma russe de Honfleur –  un moyen idéal d’apprendre la langue et de mieux connaître la Russie !

Nous voici à Honfleur, une merveilleuse ville normande que je n’avais pas le plaisir de connaître – la France regorge de coins magnifiques – pour voir un choix de nouveaux films russes.

Ce festival est né à St Raphael, en 1993, sous l’impulsion du poète Grégoire Brainin et de Vladimir Borev, qui souhaitaient faire connaître le cinéma russe en France, celui-ci étant largement sous-représenté.

Le logo du festival de cinéma russe de la Ville de honfleur

 

Dès la 7ème édition, le Festival est alors repris par l’Association des Amis du Festival russe à Honfleur, présidée par Françoise Schnerb, épaulée par une équipe de bénévoles dynamique et assistée en particulier d’Elena Duffort, attachée de presse et porte-parole du festival.

J’ai eu le plaisir de faire leur connaissance et d’échanger avec elles sur cette 25ème édition du festival !

Voir l’interview de Françoise Scherb et Elena Duffort :

Ce fut aussi pour moi et certains de mes élèves l’occasion de nous rencontrer. C’est un vrai plaisir  pour moi de voir les personnes qui suivent mon blog – et mes cours !

Car d’abord cela nous fait souvent voyager à la découverte de la France – ou de la Russie, et en plus cela nous permet de parler de leurs attentes, de leurs difficultés, et de continuer à améliorer le contenu mis à votre disposition pour apprendre le russe, que ce soit sur mon blog, ou dans ma formation Russe-intensif.

J’ai également recueilli leurs premières impressions du festival.

Voir l’interview de mes élèves Mireille et Anthony :

Il va sans dire que c’est bien le cinéma russe qui est au coeur de ces journées. Je vous propose donc un aperçu des films récompensés ces trois dernières années.

Les trois dernières éditions ont ainsi récompensé :

2017 : Grand Prix de la Ville de Honfleur & Prix du public : Аритмия, Борис ХЛЕБНИКОВ – Arythmie de Boris Klebnikov

Oleg n’a pas trente ans. C’est un excellent médecin qui travaille aux urgences et court d’un patient à un autre. Oleg sait que sa venue peut tout changer. Chaque succès rend le monde meilleur. Le plus important se trouve là où il essaie d’accomplir l’impossible. Et le reste: sa famille, sa carrière, sa vie, peut attendre… Qu’en est-il de sa vie? Pendant qu’Oleg sauve d’autres personnes, sa femme, désespérée, demande le divorce et à l’hôpital arrive un nouveau directeur qui ne jure que par les statistiques et les règlements. Et Oleg court toujours d’un appel à un autre, file dans les rues pour tout changer. Et qui sait quelle mission est la plus facile: sauver les autres ou se sauver soi-même?

2016 : Grand Prix de la Ville de Honfleur : Тряпичный союз, Михаил МЕСТЕЦКИЙ / L’union des chiffes molles de Mikhaïl Mestetski.

La vie de Vania, paisible ado, change quand il fait la connaissance de trois garçons très étranges. Sportifs, délinquants, rêveurs, ils pensent qu’ils changeront le monde. Séduit par ses nouveaux amis, Vania installe les garçons dans sa datcha et essaie de toutes ses forces de faire partie de leur grandiose organisation..

Prix du public : Коробка, Эдуард БОРДУКОВ – Le Terrain de foot de Edouard Bordoukov.

Kostia, Serge, Mel et le Danseur sont les meilleurs copains au monde. Le football est leur vie, et le terrain de foot, dans la cour, est leur second foyer, où ne jouent que leurs copains. Un jour, l’équipe de Kostia rencontre, sur le terrain de foot, un groupe d’intrus conduit par Damir, un footballeur professionnel. Ne voulant pas partager le terrain, ils organisent un match sans compromis, impliquant, petit à petit, tous les habitants du quartier. Les mises augmentent et ce n’est plus uniquement le terrain de foot qui est en jeu. 

2015 : Grands Prix de la Ville de Honfleur ex-aequo : 14+, Андрей Зайцев – 14+ de Andrei Zaitsev

Histoire d’un premier amour entre deux adolescents d’une cité dortoir de grande ville. Un Roméo et une Juliette des temps modernes qui vivent dans les réseaux sociaux et dans la rue, avec des codes cruels qu’ils refusent suivre. Pour pouvoir être ensemble ils devront surmonter beaucoup d’obstacles. Leurs écoles se font la guerre et leur relation est donc a priori une trahison de leur quartier d’origine et de leurs copains. Les amoureux se heurteront aussi à leurs parents qui ne sont pas prêts à admettre que leurs enfants grandissent et que chaque adolescent est une personne ayant le droit de choisir. Les complexes de chacun, le manque de confiance en soi, la peur de faire le premier pas, la crainte d’être rejeté, tout cela sera-t-il vaincu par l’amour ?

& No comment, Артем ТемниковSans commentaire d’Artem Temnikov

L’histoire d’un adolescent allemand tombé sous l’influence d’extrémistes islamistes, converti à leurs idées et qui se retrouve en Tchétchénie. Quand il comprend son erreur, il est déjà trop tard. Basé sur des faits réels, des vidéos filmées par les forces spéciales ou saisies après le combat dans une cache blindée aux environs d’un village tchétchène, le film permet de découvrir le destin des agents de reconnaissance Bassarguine et Rodine, la vie de la famille d’Issa, un simple Tchétchène contraint de travailler pour les uns et les autres, et de son fils Saïd, combattant dans les rangs des rebelles.

Prix du public : Находка, Виктор Демент Criminel (La trouvaille) de Viktor Dement

Trofime Roussanov, Inspecteur en chef des Eaux et Pêche, qui se considère comme l’incarnation de «La Loi» et voit les autres comme «un ramassis de salauds et de voleurs», se retrouve par la force des circonstances au cœur de la taïga, seul face à la nature austère de la forêt, à des dizaines de kilomètres de toute habitation humaine. La situation à laquelle il est confronté dans la taïga enneigée change radicalement son regard sur la vie

2014 : Grand Prix de la Ville de Honfleur & Prix du public  :  Класс коррекции, Иван ТВЕРДОВСКИЙ – Classe d’adaptation de Ivan Tverdovski

Класс коррекции, Ivan TVERDOVSVKI, D'après le livre de Ekatérina Mourachova "Classe de correction"La «classe d’adaptation», ou l’enfermement scolaire créé pour les enfants «ayant des problèmes» physiques ou mentaux. Léna est une jeune fille brillante mais en fauteuil roulant. elle est pressée de retourner à l’école après des année de déscolarisation. Les personnages du film sont au seuil de la vie d’adulte. C’est leur dernière chance de changer leur destin. Ils vont découvrir le premier amour, les premières rivalités et la première trahison…

Je réserve la fin de cet article à un coup de coeur

Si vous êtes amateur de fantastique ou de ce cinéma qui mêle le rêve à la réalité et l’humour au drame (typiquement russe) !
Une fiction fantasmagorique qui s’inspire de la vie et l’oeuvre de Gogol  : Гоголь. Начало / Gogol. Le Commencement. 
Un film réalisé par Egor Baranov, avec l’immense Oleg Menshikov, l’étonnant Alexander Petrov, et la beauté russe Taissiya Vilkova

J’espère vous donner ainsi envie de chercher à voir autant de films russes que possible !

Vous avez vu un de ces films ? N’hésitez pas à laisser vos impressions dans les commentaires !

7 Responses to "Le Cinéma Russe d’aujourd’hui au Festival de Honfleur ! Онфлёр"
  1. Добрый день, Ania,

    Merci pour ce nouvel article… Sauriez-vous par hasard où trouver ces films ailleurs qu’en festival ? J’ai souvent cherché des films russes récents, même en streaming, je ne trouve rien… ! Sauf bien sûr entièrement en russe et sans sous-titres, mais hélas je n’en suis pas là…
    Je cherchais notamment Коробка, “Le terrain de foot”, j’ai vu une bande annonce sous-titrée en français mais aucune trace du film…
    Ou même un site pour les acheter en DVD mais avec des sous-titres français… ?
    Mille mercis d’avance pour votre réponse,
    Большое спасибо
    До скорово

    Селин

    • Добрый вечер, Селин! Спасибо за комментарий!
      En effet ce n’est pas simple, d’où l’intérêt des festivals.
      En attendant d’avoir la réponse des organisatrices de Honfleur (ne sait-on jamais !),
      voici le lien de Коробка mais sans sous-titres :
      http://on-movie.net/board/korobka_2016/16-1-0-125
      Ceci dit, vous devriez trouver plus facilement sur youtube des films sous-titrés anglais.
      Cordialement,
      Ania

      • Bonjour Ania,

        Merci infiniment d’avoir pris le temps de chercher… Oui c’est vraiment dommage et vous avez entièrement raison.
        Qu’il n’y ait pas d’efforts ici (pour un accès généralisé et facile à la culture russe contemporaine), c’est une évidence… mais c’est également dommage que les DVD ne soient pas édités au départ, en Russie, avec des sous-titres dans différentes langues . Est-ce une question de culture ? Le souhait de ne pas diffuser largement les productions du pays… à l’inverse des Etats-Unis par exemple (sans jugement sur le fond).
        Un des rares DVD que j’ai trouvé – et acheté sur Amazon – , c’est Москва слезам не верит, qui a des sous-titres dans toutes les langues et même une VF ! Mais sans doute parce qu’il a eu… un Oscar. 🙂
        Et puis c’est un ancien film, là je parle de productions récentes…
        Ah j’oubliais Метро, – titre français Subwave, ça laisse rêveur… – que pour ma part j’ai vraiment adoré même si c’est un autre style (enfin, retrouver des personnages qui existent…). Celui là aussi je l’ai trouvé facilement…
        Mais j’avoue être tombée dessus totalement par hasard… et je n’en ai pas d’autres !
        Il reste beaucoup à faire !

        Bien à vous, et merci pour tout ce que vous faites déjà…
        Céline

  2. Merci Ania +++. Je n’ai pas vu d’annonces sur ce festival. Dommage, ça m’aurait bien plu. Bravo pour votre récompense. Je reviens d’un excellent voyage à Moscou et environs, plus que jamais, je serais heureux de voir les Russes et les Français marcher main dans la main. Vous y contribuez.

  3. Merci pour ce compte rendu du festival , je ne connaissais pas . Ici à Montpellier nous avons un festival de films méditerranéen, qui sait , un jour ,
    vu l’intérêt de notre Maire d’établir de plus grandes relations et jumelages avec la Russie, un festival de films russes naîtra .
    Спасибо большое Аня!
    Joelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Partages
PageLines