Formation immersive pour apprendre le russe en Biélorussie. Беларусь

Publié par

« Là où je suis allé, c’est merveilleux on dirait la Suisse. Les routes sont impeccables, il y a de très jolis étangs, de belles maisons. Je vois que les gens sont heureux, calmes, et que ce pays doit être très agréable à vivre ». Gérard Depardieu.

Je partage et vous partage cette impression de l’immense acteur français : comme lui, les élèves qui ont pris part à ces journées linguistiques et culturelles ont été séduits par la qualité de vie en Biélorussie…

Retour sur une semaine intensive et fructueuse, où notre objectif était de parler russe entre nous et en situation – dans le domaine comme à Minsk !

C’est avec ces mots que notre hôte Vassili nous accueille : “Vous êtes venus jusqu’à nous. Nous en sommes très heureux, et nous espérons qu’après votre séjour, la Biélorussie ne sera plus une tâche blanche sur une carte”.

Pour partir sur de bonnes bases , voici donc quelques informations sommaires sur ce beau pays :

La Biélorussie partage ses frontières avec l’Ukraine au sud, la Pologne à l’Ouest, la Lituanie au Nord et la Russie à l’Est.

Il y a deux langues officielles : le biélorusse, et le russe. A Minsk, comme dans le village dans lequel la formation se déroule, on entend surtout parler russe.

Et bien entendu, le sens de cette formation est d’approfondir ses connaissances du russe de façon intensive les mettant en pratique, tout en découvrant la culture biélorusse (les deux cultures étant très très proches).

C’est un pays qui en superficie équivaut à peu près à 1/3 de la France et qui est couvert à 40% de forêt ! Il y a sans doute plus de gibiers que d’hommes, et d’ailleurs, c’est une impression confirmée par nos hôtes. Pourquoi « nos hôtes » ?

Pour ce séjour, j’ai cherché autre chose qu’un hôtel à Minsk, et j’ai trouvé … un coin singulier, atypique, et pour tout dire assez extraordinaire – une sorte de domaine hôtelier familial chez Vassili, Aliona, et leur fille Olga, avec qui je communique régulièrement.

Aux fourneaux, c’est Inessa la cuisinière en chef – шеф-повар – qui nous régale. Sa cuisine est un mélange de plats traditionnels biélorusse, russe et … italiens (elle a appris auprès d’un chef italien).

Un cadre idéal pour s’immerger en douceur dans une semaine de russe intensif 🙂

Parole à Kevin, élève très motivé de Russe Intensif, qui vous parle de son expérience :

En quoi consistait notre semaine de formation ?

Dans ce domaine, au coeur de la campagne biélorusse, nous sommes loin de tout. Entourés de forêts, de marais, des gazouillis des oiseux et des coassements des grenouilles, rien ne nous détourne de notre objectif : pratiquer le russe du matin au soir !

Un cadre qui favorise l’apprentissage par immersion, et bien entendu les contacts entre les élèves, qui ont fait connaissance à travers cette passion commune pour la langue et la culture russes.

Loin de toute urbanisation, nous ne sommes pas désœuvrés pour autant et nous profitons même de deux escapades à Minsk – difficile lors d’un premier séjour dans un pays de passer à côté de sa capitale 🙂

Pour les 4 jours sur places l’organisation était la suivante :

·      Modules de 3h de cours en matinée + 2h en fin d’après-midi (soit 20h). Le matin est plutôt réservé à l’apprentissage intensif du vocabulaire et de la grammaire, et l’après-midi, aux jeux en russe, à deux ou bien en groupe.

·      ½h en rendez-vous individuel avec une logopède (orthophoniste) soit 2h par personne en tout. A travers des exercices quasi quotidiens, chacun peut ainsi décortiquer les sons, apprendre à entendre mieux, à articuler et à prononcer correctement.

Ainsi, la formation met les élèves en situation, pour éprouver à travers des dialogues et des jeux la langue quotidienne. Et apprendre à dépasser ses blocages !

·      Piscine et bania – plus qu’un plaisir, une nécessité 🙂

·      Promenade dans les alentours, en quad ou à pieds !

Et donc aussi deux sorties à Minsk – une ville verte, spacieuse et calme :

·      Une sortie avec une visite guidée de la ville avec escale au Musée des Beaux-Arts pour admirer de nombreuses toiles de maîtres. Cette sortie ensoleillée se clôturait par une soirée magique à l’Opéra Nationale de Biélorussie pour voir le ballet “Roméo et Juliette”.

·      Une sortie le jour de la Fête de la Victoire, le 9 mai, qui fut l’occasion de se mêler à la population de façon plus immersive justement.

Cette formation a été un succès, j’ai donc décidé de la reconduire !

Ainsi, si vous êtes passé à côté de cette première formation en Biélorussie, ne désespérez pas : vous aurez la possibilité de vous inscrire à la prochaine !

Attention cependant, le nombre de places est limité et les élèves du Russe intensif sont prioritaires pour ces formations immersives !

Au plaisir de vous lire, et à bientôt 🙂

15 Responses to "Formation immersive pour apprendre le russe en Biélorussie. Беларусь"
  1. La Biélorussie c’est sûrement une très bonne idée. Bravo +++ Ania pour tout ce travail. La Biélorussie n’est pas une tâche du tout pour moi et je crois facilement ce qu’en disent Gérard Depardieu et Kevin. Cette lettre d’info est très bienvenue.

  2. Super cette formation !
    Je pense aller voir mes amies à Serguiev Posad l’été prochain. Je vais préparer le voyage dès maintenant car c’est très difficile d’obtenir un visa en individuel.
    Je suis toujours intéressée par un cours de niveau avancé.
    Merci Ania de me tenir au courant.

    • Bonjour Mylène,
      Le programme des stages intensifs est en train de se mettre en place pour l’année 18-19.
      Il se peut que ce soit pour les débutants de la rentrée, oui.
      Vous prenez des cours de russe ?
      Cordialement,
      Ania

  3. J’apprends le Russe depuis 5 ans par cours individuels mais je ne suis pas très douée !!! donc je suis très intéressée par une immersion d’une semaine. Pouvez-vous me communiquer le prix de l’hébergement et de l’enseignement ainsi que les dates des prochains stages.

Répondre à Ania Stas Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Partages