Les Cigognes – Célèbre chanson de guerre russe

Le 75e anniversaire de la Grande Victoire est là.

Belle occasion pour continuer la tradition des chansons célébrant la fin de la Grande guerre patriotique ! Voici l’histoire et la traduction de Журавли, écrite pour Marc Bernes en 1968.

La grue ou la cigogne ?

Журавль (au masculin) se traduit du russe en effet par grue et non par cigogne. Mais étant moins poétique, ce mot est souvent remplacé par “cigogne” notamment dans la traduction du célèbre film “Quand passent des cigognes” de Mikhaïl Kalatozov.

L’histoire de la chanson.

La poésie a été écrite par Rassoul Gamzatov, poète du Daghestan, suite à la visite au Japon du monument à la petite fille Sadako Sasaki décédées suite à la leucémie causée par l’explosion de Hiroshima.

La petite fille avait espéré une guérison en fabriquant mille cigognes en papier – car la croyance asiatique veut que le vœu de celui qui fait mille cigognes en origami soit exaucé.

Chez les peuples du Caucase, il existe une autre légende que les soldats morts à la guerre deviennent des cigognes. Gamzatov se souvenait qu’en écrivant ce texte, il pensait à sa mère, dont il a appris la mort lors de ce voyage au Japon, mais aussi à ces deux frères et d’autres proches morts à la guerre.

Le texte de la chanson écrit en avar a été traduit en russe et publié dans le magazine littéraire Novy Mir. La poésie a plu au célèbre chanteur Marc Bernes qui interprétait de manière particulièrement juste des chansons de guerre. Il a demandé au compositeur Yan Frenkel d’écrire la musique.
Cette chanson fût la dernière que Marc Bernes a enregistrée avant sa disparition en 1969.

Марк Бернес - Журавли - Слава Україні!! Героям Слава!!

 

Le texte de la chanson Les cigognes en russe et en français.

 

Мне кажется порою, что солдаты,                     Parfois il me semble que les soldats,

С кровавых не пришедшие полей,                   Qui ne sont pas revenus des champs sanglants,

Не в землю нашу полегли когда-то,                 Ne sont pas tombés dans notre terre,

А превратились в белых журавлей.                 Mais sont devenus des cigognes blanches.

 

Они до сей поры с времён тех дальних,         Depuis ces temps lointains et jusqu’à nos jours

Летят и подают нам голоса.                               Ils volent et nous envoient leurs cris.

Не потому ль так часто и печально                 Est-ce pour cela que si souvent et si tristement

Мы замолкаем, глядя в небеса?                         Nous regardons le ciel en gardant le silence ?

 

Летит, летит по небу клин усталый —,             Le banc fatigué continue son vol,

Летит в тумане на исходе дня.                            Dans le brouillard à la tombée du jour,

И в том строю есть промежуток малый —       Et dans ce rang il y a un petit intervalle –

Быть может, это место для меня!                        Peut-être que c’est ma place !

 

Настанет день, и с журавлиной стаей,             Le jour viendra où avec un banc de cigognes,

Я поплыву в такой же сизой мгле,                    Je planerai dans la même obscurité grisâtre,

Из-под небес по-птичьи окликая                       En criant dans la langue des oiseaux

Всех вас, кого оставил на земле.                        Les noms de vous tous que j’aurai laissés sur terre.

 

Suite à cette chanson légendaire, des monuments aux morts représentant un vol de cigognes ont apparus dans plusieurs villes de l’URSS.

Monument-guerre-Saratov-Cigognes-памятник-журавли-Саратов

 

Le mémorial de guerre à Saratov – le parc de la Victoire

 

 

J’espère que cette chanson vous aura plu, et serai heureuse de vous lire dans les commentaires !

Leçons dans la même catégorie

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

1 Commentaire

  1. Merci chère Ania, Cela fait plusieurs années que je regarde ce défilé (seulement quelques séquences), de voir un peuple qui est fier de son pays, qui est reconnaissant pour ses aînés. Ces chansons représentent tellement l’âme russe et avec tant de nostalgie. La voix du chanteur qui chante le chant de la Cigogne est magnifique. Je me réjouis vraiment de pouvoir voyager dans ce pays et partager une telle fête avec ce peuple quand les temps seront devenus meilleurs. Occasion de s’y préparer avec tes cours.

    Encore merci pour ce beau cadeau et également de nous donner cette possibilité de visionner ces films.
    Avec toute mon amitié.
    Philippe
    NB : pour le béret, tu aurais pu prendre une plus grande pointure !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *