Apprendre les 6 cas en russe. Падежи

Un article fondamental sur les 6 cas de la langue russe !

Le russe est une langue à déclinaisons, c’est-à-dire que les mots se déclinent suivant la fonction qu’ils ont dans la phrase : sujet, complément etc.

Dans ce cours de grammaire je vous explique globalement quel cas correspond à quel rôle.

Une vidéo très utile pour comprendre et apprendre la logique des cas russes avant de voir dans le détail comment est formé chaque cas !

Il existe six cas en russe, commençons par le début :

Nominatif : pour nommer / sujet

Dans nos toutes premières phrases, nous apprenons à nommer des objets, des personnes :

Это дом. / êta dom = C’est une maison.

Nous maîtrisons donc déjà le premier cas russe : le Nominatif.

Dans ces toutes petites phrases ainsi que dans des phrases plus longues, ce cas est celui du sujet.

Accusatif : complément d’objet direct (COD)

Là encore, le nom du cas a du sens :

A accuse B, dans cette situation A est le sujet de l’accusation et B en est l’objet.

Prenons un exemple avec un verbe plus sympathique :

Я тебя приглашаю / ya tibia priglachaïu = Je t’invite !

Я / ya = Je                 c’est le sujet de la phrase, celui, ou celle, qui invite.

тебя / tibia = te        c’est celui que j’invite, c’est donc le pronom tu à l’accusatif.

Pour lire l’article sur les pronoms personnels sujets et COD en russe, cliquez sur cette phrase.

Datif : complément d’objet indirect (COI)

A la différence du COD qui n’est précédé d’aucune préposition, le complément d’objet indirect prévoit en français la préposition à. Si nous décomposons par exemple les phrases Je te propose, je t’écris., nous obtenons : Je propose à toi, j’écris à toi. Donc te ici n’est plus un complément d’objet direct, mais un COI.

En russe ce cas s’appelle le datif : on donne quelque chose à quelqu’un.

Я пишу тебе письмо / ya pichou tibié pis’mo = Je t’écris une lettre.

Ici я est sujet, письмо / pis’mo = lettre est le COD (ce que j’écris), et тебе / tibié = à toi le COI (celui à qui j’écris).

Notons l’absence de préposition dans la phrase russe : c’est simplement en déclinant le mot, en le mettant au datif, que nous allons exprimer qu’il s’agit d’un complément d’objet indirect.

Génitif : origine, complément de nom

Une autre préposition également beaucoup utilisée dans les phrases françaises : de.

Elle peut intervenir pour exprimer l’origine des choses, des personnes  (Une poupée du Japon. Il vient de Lyon.) ou plus simplement en complément de nom :

 Мэр города / maire gorada = le maire de la ville

Un mot qui en français est précédé de la préposition – de – sera dans minimum 90% des cas au génitif en russe. 

Ce cas exprimera également l’absence (pas de voiture), la quantité (combien de fois?), encore et toujours avec la préposition de en français !

Locatif : lieu

Nous avons dit dans des vidéos précédentes :

Мы в Париже! / my f pariji = Nous sommes à Paris !

Мы в Москве! / my v maskvé = Nous sommes à Moscou !

Quand il s’agit du lieu où nous sommes*, où se trouve tel ou tel objet, où habite, travaille, se promène quelqu’un, le complément de lieu sera en russe au locatif.

Ce cas s’appelle en russe le prépositionnel car il s’emploie obligatoirement avec une préposition, à la différence des cinq autres !

Et enfin,

Instrumental : outil, moyen, “avec qui/quoi”

Il ne va pas être question des instruments de musique, mais plutôt des outils, de bricoleur ou autres :

Avec quoi façonne-t-on telle ou telle pièce ? Avec quelle fourchette mange-t-on le poisson ?

Plus généralement, le mot précédé de la préposition avec (en russe : c / s) sera en russe à l’instrumental.

Par exemple, pour toi et moi, nous allons en russe dire

Мы с тобой / my s taboï = “Nous avec toi”

Тобой / taboï est ici ты/ty=tu, toi à l’instrumental car précédé de la préposition c / s = avec.

 

Voici un tableau qui reprend les rôles dans la phrase des différents cas en russe, et pour illustrer, les prépositions françaises les plus utilisées qui de manière générale signifieront qu’il faut employer tel ou tel cas :

Intitulé des casRôle dans la phrasePrépositions en français
NominatifSujet
AccusatifComplément d’objet direct
DatifComplément d’objet indirectà
GénitifComplément de nom, “origine”de
Locatif (Prépositionnel)Complément de lieudans, à, en
InstrumentalOutil, moyen, “Avec qui/quoi”.avec

 

Nous aurons bien entendu d’autres vidéos pour expliquer comment se forme et s’emploie chacun des cas. De manière générale, les modifications se feront en fonction du genre des mots (masculin, féminin, neutre), du nombre (si le nom est au singulier ou au pluriel), si les fins des mots sont de type dur ou de type mou.

Si vous êtes nouveau sur le site, je vous propose de suivre ma formation complète pour apprendre à parler russe !

A très bientôt !

 

*Mais pas du lieu où nous allons. Lorsqu’il s’agira des déplacements, nous emploierons les compléments de lieu à l’Accusatif (également nommé pour ces situations-là le Directionnel : qui montre une direction).

Leçons dans la même catégorie

Les adjectifs, en russe. Прилагательные

Comment accorder les adjectifs en russe ? Voici une vidéo basique et nécessaire dans l'apprentissage de la langue russe.    Transcription de la vidéo : - En français, on dit : un bon vin, une bonne bière - ou une bonne viande. L'adjectif est accordé au genre, masculin ou féminin. En russe, tu te souviens, il y a trois genres, et on accordera également au pluriel. Donc, on s'y met ! - C'est parti ! - Большой / balchoï : grand. Tu connais cet adjectif grâce...

Etudier ce cours ou réviser cette leçon

Apprendre les 6 cas en russe. Падежи

Un article fondamental sur les 6 cas de la langue russe ! Le russe est une langue à déclinaisons, c'est-à-dire que les mots se déclinent suivant la fonction qu'ils ont dans la phrase : sujet, complément etc. Dans ce cours de grammaire je vous explique globalement quel cas correspond à quel rôle. Une vidéo très utile pour comprendre et apprendre la logique des cas russes avant de voir dans le détail comment est formé chaque cas !  Il existe six...

Etudier ce cours ou réviser cette leçon

Pronoms personnels russes sujets et COD : я – меня

Cela fait longtemps que je ne vous ai pas fait de cours de grammaire ... Mais la rentrée est là, alors ! Aujourd'hui nous allons faire un point sur les pronoms personnels russes. Un bonus vidéo attend ceux qui auront bien travaillé (à) défaut d'une belle image ou d'un "bon point") Mon but aujourd'hui est que vous sachiez distinguer les pronoms russes quand ils sont le sujet de la phrase - des pronoms compléments d'objet direct (COD). En français d'abord : Je...

Etudier ce cours ou réviser cette leçon

Former le pluriel des noms en russe

Dans ce cours, vous allez apprendre à former le pluriel des noms ! Le pluriel des noms fait partie des bases du russe, avec le genre. Ce sera plus facile si vous avez déjà vu le cours qui expliquait comment distinguer le genre des mots russes. Transcription de la vidéo : - Привет, Даниэль! - Привет, Аня! - Aujourd'hui, tu vas apprendre à former le pluriel des noms russes. Dans les mots que tu connais, il y a le mot очки / atchki ... - Les lunettes ! - Oui les...

Etudier ce cours ou réviser cette leçon

Apprendre les possessifs en russe : мой, моя, моё, мои…

Cette leçon vous permettra de découvrir et de retenir les possessifs en russe. Un résumé  sous forme de tableau et le MP3 à télécharger en bas de la page ! - Привет, Даниэль! - Привет, Аня! - Cette fois-ci tu vas apprendre à dire si tel ou tel objet t'appartient ou pas. Autrement dit, tu vas découvrir les possessifs ! Это мой компьютер / êta moï kampiuter = c'est mon ordinateur. - Это мой компьютер. - Компьютер, qui nous vient de...

Etudier ce cours ou réviser cette leçon

Masculin, féminin, neutre… Apprendre à distinguer les genres en russe

Le genre des noms est une composante nécessaire quand on veut apprendre le russe. Vous verrez, que contrairement au français, la langue russe a également un genre neutre. Mais surtout, de nombreux mots ont des genres différents dans les deux langues. C'est toute une mythologie associée aux genres qui est d'ailleurs présente et d'une certaine manière, le fait que des mots masculins en français sont féminins en russe, et inversement, provoque une série de représentations...

Etudier ce cours ou réviser cette leçon

Verbes Être et Avoir en russe, ou plutôt comment s’en passer. Быть и иметь

Quand on est francophone, la difficulté majeure pour apprendre le russe est la logique de la langue. En effet, en russe, on ne pense pas de la même manière qu'en français ! Vous allez avoir maintes occasions d'en prendre la mesure... Découvrez pourquoi - pour l'heure - vous n'avez pas besoin de savoir conjuguer les verbes être et avoir en russe : Transcription de la vidéo : - Добрый вечер, Даниэль! - Добрый вечер, Aня! - Ce soir, une leçon sur les verbes...

Etudier ce cours ou réviser cette leçon

31 Commentaires

  1. louis-marie

    Merci Ania pour ces explications une fois de plus bien claires. J’avais acquis des notions concernant les déclinaisons grâce au latin quand je suis arrivé au collège. Cela m’a permis de ne pas être complètement perdu. Mais vos informations sur les particularités de la langue russe (pas de locatif, ni d’instrumental en latin !) permettent de bien s’y retrouver. Pas de doute, après il faut les apprendre par coeur selon les types de mots, pour pouvoir après correctement les utiliser… Mais c’est une autre histoire… Большое спасибо Ania и привет для Daniel. Добрый вечер к обоим !

    Réponse
    • Ania Stas

      Спасибо Луи-Мари! Oui le travail n’est pas fini, il y aura quelques terminaisons à coller aux mots, je vous expliquerai 🙂 Je transmets votre привет à Daniel !

      Réponse
  2. Joelle Mart

    Merci pour cette nouvelle vidéo avec explications utiles. Je n’ai appris que le locatif et justement cette semaine en cours! Donc votre vidéo complété parfaitement mon cours de lundi.
    Joelle

    Réponse
    • Ania Stas

      Parfait, merci et bonne continuation à vous !

      Réponse
  3. Alain

    Alors là, chapeau Aня !!
    J’ai fait du latin, de l’allemand et jamais vraiment on ne m’a expliqué les différents cas de cette manière, aussi clairement et aussi simplement. C’est du grand art pédagogique !!!
    J’ai visité plusieurs sites dans l’apprentissage du Russe et celui d’Ania les dépasse “haut la main” de part la richesse des sujets et le nombre des vidéos.
    J’ai maintenant une autre vision des déclinaisons. Du coup elles me semblent sympathiques, vivantes et je me sens complètement réconcilié avec cet aspect de la langue russe qui pourrait en effrayer certains.
    Le russe devient pour moi encore plus attractif et une fois que j’aurai surmonté mes moments de trac au moment de le parler, je sens que je vais me régaler. Merci Ania de me donner envie d’apprendre ….
    Всего хорошего!

    Réponse
    • Ania Stas

      Merci Alain pour votre enthousiasme ! Je suis heureuse de savoir que mes vidéos apportent de la clarté, et c’est vrai qu’il est essentiel de connaître l’approche globale avant de passer au détail.
      Pour ce qui est du trac, je sais très bien de quoi vous parlez, tout le monde est passé par là ! Une tasse de café (un verre de vin…) et ça va mieux 😉

      Réponse
  4. Christian Bronsart

    Добрый вечер Аня.
    Merci beaucoup pour ces explications très claires sur les cas russes. Effectivement cela rappelle beaucoup de souvenirs à toutes les personnes qui ont fait du latin en classe et c’est un plaisir de retourner à l’école.
    Cordialement.
    Christian

    Réponse
    • Ania Stas

      Merci Christian, cela me fait bien plaisir, j’adore apprendre moi-même !

      Réponse
  5. topin

    Bonjour,

    Merci pour votre gentillesse.
    André

    Réponse
    • Ania Stas

      Merci André !

      Réponse
  6. Laurent

    Bonjour Ania,
    J’ai fait un peu de latin il y a très longtemps (mais tout est oublié), et jamais d’allemand. Quand j’ai décidé d’apprendre un peu le russe, il y a quelques mois, la découverte des déclinaisons m’a fait peur. Après avoir parcouru cette nouvelle leçon, je suis un peu rassuré. Ce n’est peut-être pas aussi compliqué que cela peut paraître! J’y arriverais peut-être un jour!!
    Merci pour cette nouvelle leçon, qui est comme d’habitude, très bien expliquée.
    A bientôt!
    Laurent

    Réponse
    • Ania Stas

      Bonjour Laurent et merci pour votre retour !
      Il y a des choses à connaître mais c’est un système, qui s’apprend !
      Bien à vous,
      Ania

      Réponse
  7. yannick

    Leçon bien élaborée, merci, ça fait plaisir. Un petit détail!! Le cas prépositionnel est le seul à s’employer obligatoirement avec une préposition (B). Cela veut dire ça n’est pas le cas de l’instrumental (C pas obligatoire)? J’ai peut-être lu trop vite, et mon Russe est très rudimentaire! Sinon c’est aussi super d’aider à articuler les leçons entre elles.

    Réponse
    • Ania Stas

      Merci Yannick. Dans tous les cas sauf le prépositionnel, les mots peuvent être ou ne pas être précédés de préposition. Mais au prépositionnel, il y’en aura forcément une (в en fait partie comme vous l’avez bien précisé).

      Réponse
  8. Catherine B. Magon de la Giclais

    Bonjour Ania!,
    J’essaye de travailler régulièrement à l’aide de vos vidéos que j’aime beaucoup. j’espère pouvoir, un jour commenter en Russe!! Il est vrai qu’avec le Latin et l’Allemand, on est habitué à la gymnastique des cas. Je trouve aussi que de nombreux mots ressemblent de près ou de loin à l’Allemand comme si la langue russe avait un peu puisé dans le vocabulaire allemand. J’espère être tenue au courant pour les cours intensifs de la rentrée. salutations à Daniel et un baiser pour Alice. A bientôt !

    Réponse
  9. Farah

    Bonjour,
    que veut dire “Падежи”?

    Bien à vous,

    Réponse
  10. Mohamed

    Merci ania

    Réponse
  11. ordinateur

    Très instructif ! On perçoit de mieux en mieux toutes les subtilités, la profondeur et la beauté de la langue. On passe alors d’un état de réception passive à celui de participation consciente avec toujours davantage de plaisir.
    Cela permet de mieux appréhender, de faciliter la compréhension et l’analyse de certains chef- d’oeuvres de la littérature Russe, comme par exemple Pouchkine ou d’autres.
    Merci pour votre cour très explicite.

    Réponse
  12. robert massimino

    Merci pour cette leçon très instructive, juste un petit détail dans la vidéo tes paroles sont écrites en blanc sur font beige clair donc difficile à lire, mais heureusement on a le détail écris dans ton mail,la prochaine fois écris en noir ou bleu ou change de mur LOL merci

    Réponse
  13. Laura

    Ah super!! Il y a longtemps que je cherchais des leçons etc.. sur les cas!! Votre vidéo est très clair et simple à retenir! Merci beaucoup 😀

    Réponse
  14. Hervé TOUDIC

    Bonsoir Ania,
    Voici un résumé bien utile pour se rappeler des règles de base. Tout cela viendra compléter mes cours. Enfin pour les débutants cela reste très sportif pour construire ses propres phrases. Mais comme on adore le russe , on s’accroche !
    Merci pour toutes ces vidéos et merci également à Daniel pour ce travail, c’est clair, bref et limpide; très intéressant pour mémoriser les points clefs à acquérir impérativement.
    Vivement la suite ! Amicalement.

    Réponse
  15. Veronica

    Bonjour Ania,
    Merci beaucoup pour cette explication des 6 CAS en Russe.
    Cela éclaircit mes cours, et m’encourage à persévérer dans la langue russe,..
    Pourriez-vous nous expliquer les différentes façons d’utiliser le verbe aller ?

    Spassiba Ania
    Veronica

    Réponse
  16. TEFFAUD Patrice

    Merci Ania de m’avoir donné l’envie d’apprendre votre belle et subtile langue par vos explications claires et vos vidéos dynamiques.Je me faisais un monde de la langue russe , à présent , plus j’ avance plus je la trouve riche et fascinante. C’est ainsi que j’ en suis venu à prendre des cours à Nantes
    A très bientôt sur votre blog

    Réponse
  17. omar

    Merci, pour ça.

    Réponse
  18. Massoni

    Bonjour
    vos videos sont très explicites et je prends un réel plaisir à continuer l’apprentissage de la langue russe. Un grand merci pour vos explications

    Réponse
  19. Léna

    Bonjour Ania,

    Il y a un an, je suis tombée par hasard sur l’une de tes vidéos, un jour alors que je traînais sur le web par ennui.

    En écoutant ta vidéo, j’ai eu un véritable coup de cœur pour la langue russe, que tu m’as fait découvrir et aimer.

    Aujourd’hui, c’est une véritable passion. Je suis encore débutante, mais j’ai toujours beaucoup de motivation.

    Si je t’écris ce petit mot, c’est pour te remercier pour tes cours, qui donnent envie de voyager vers les plaines enneigées de la Russie.

    Merci pour tout.

    Réponse
    • Ania Stas

      Merci à vous pour ce joli message,
      Tous mes encouragements !
      PS – je vais proposer une nouvelle formation à la rentrée.

      Réponse
  20. Michel Guillemard

    Bonjour,
    j’avoue que ma première émotion fut de l’étonnement. Parlons de déclinaisons (aie aie aie !!!) mais la photo de présentation vous présente en éclatant de rire… La seconde et finale, c’est la synthèse que je puis faire dès lors. Alors, je souris aussi et vous remercie. Мишель

    Réponse
    • Ania Stas

      ah ah ! surprendre toujours ! Une des clés pour instruire 🙂

      Réponse
  21. Doff

    Привет Аня,
    у меня вопрос. Я не понмаю “génitif pluriel des adjectifs après les nombres” (и я не знаю как это сказать по русски).

    Donc, pour être sûr de me faire comprendre, je vais continuer en français.
    J’ai bien compris l’utilisation du nominatif/génitif après les nombres. Pas de problème. Mais, lorsque l’on ajoute un adjectif, suivant le genre, l’adjectif se doit d’être au génitif pluriel, même après 2, 3 et 4. Il semble aussi que le nominatif pluriel soit envisageable pour l’adjectif uniquement.
    Au départ, j’aurai dit : три маленькие собали, mais on m’a repris en disant que pour le féminin, le nom qui suit le nombre sera au génitif singulier (jusque là, tout va bien) et l’adjectif sera lui au génitif pluriel. Donc… маленьких.

    Je ne savais pas si je devais poser ma question suite aux déclinaisons, ou suite à la vidéo sur les nombres, vu qu’il s’agit…. des deux 🙂
    Je suis un peu surpris, surtout parce que je n’ai pas trouvé (sur internet) d’explication à ce propos.

    Alors, est-ce un “usage moderne”, une fable ou quelque chose de concret ?
    Je me suis dit qu’il était nécessaire de demander à une spécialiste 🙂

    заранее спосибо,
    Дофф.
    PS : Ваше видео всегда очень холошо !

    Réponse
    • Ania Stas

      Bonjour, oui au féminin l’adjectif reste au nominatif, mais au masculin il est au génitif.
      три большие деревни – две маленькие собаки
      три больших города – два маленьких кота.
      Nous travaillons ces aspects dans les cours intermédiaires.
      Une formation sera bientôt disponible pour ce niveau de russe, assurez-vous d’être abonné à la lettre d’informations.
      Cordialement
      Ania

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *