Apprendre les possessifs en russe : мой, моя, моё, мои…

Publié par

Cette leçon vous permettra de découvrir et de retenir les possessifs en russe. Un résumé  sous forme de tableau et le MP3 à télécharger en bas de la page !

– Привет, Даниэль!

– Привет, Аня!

– Cette fois-ci tu vas apprendre à dire si tel ou tel objet t’appartient ou pas. Autrement dit, tu vas découvrir les possessifs !

Это мой компьютер / êta moï kampiuter = c’est mon ordinateur.

– Это мой компьютер.

– Компьютер, qui nous vient de l’anglais, est du genre masculin en russe, tout comme en français. Donc, “mon” en russe c’est мой/moï.

Passons au féminin. Это твоя книга / êta tvaïa kniga.

– C’est mon livre !

– Это не моя книга, это твоя книга / êta né maïa kniga, êta tvaïa kniga = Ce n’est pas mon livre, c’est ton livre.

– Да, это моя книга / êta maïa kniga.

– Un mot du neutre, ce troisième genre présent en russe en même temps que le masculin et le féminin : окно / akno = fenêtre. Это не моё окно / êta né maïo akno = Ce n’est pas ma fenêtre. Даниэль, это твоё / tvaïo окно?

– Это не моё окно. Donc ça fait мой, моя, моё.

– Да, хорошо! Et on va tout de suite dire le pluriel ! Это моя ручка (/ routchka = stylo, féminin en russe), это тоже (/ toji = aussi ) моя ручка … ça donne : Это мои ручки / maïi routchki = Ce sont mes stylos.

Это мои ручки…

– Oui, donc un à la fin pour le pluriel : мои ручки. Это твои ручки, Даниэль?

– Нет, это не мои ручки!

– Это мои очки (/ atchki = lunettes), а это не мои очки. Ce sont les lunettes appartenant à un charmante demoiselle : Это её очки. Её / iïo = à elle.

Её va s’accorder avec elle ! Et si je veux dire “à lui“, ce sera его / yévo.

– Donc pour son, sa on accorde avec la personne qui possède ?

– … et non avec l’objet dont on parle, tout à fait !

– Comment c’est si c’est à un homme déjà ?

– его / yévo. Par exemple, cet appareil photo est à Sylvain qui est avec nous encore une fois. Donc : Это его фотоаппарат / êta yévo fotaapparat = C’est son appareil photo (à lui).

– Это его фотоаппарат. Его – её!

– Его = à lui, её = à elle.

On continue ! Nous sommes aujourd’hui dans la cour d’une université. Это университет / êta ouniversitét = c’est une université. On va dire que nous faisons tous les deux nos études ici. Это наш университет / êta nach ouniversitét.

– Это наш университет. Notre Université, donc.

– Oui. Si ce livre appartenait à nous deux, on aurait pu dire : Это наша / nacha книга. En réalité : это не наша книга.

Si vous faisiez les études ici mais moi non, j’aurais dis : Это ваш университет.

– Наш, ваш…

– au masculin, oui, наша ваша au féminin, наше / naché, ваше / vaché au neutre. Это ваше окно, это не ваше окно.

– Si on le disait pour le livre, je pourrais dire : Это не ваша книга.

– Да, это не наша книга (pour Sylvain et moi), это твоя книга.

Это не наш фотоаппарат pour nous deux, puisqu’il est à Sylvain : Это его фотоаппарат.

Et pour finir, ils font les études ici : Это их университет / êta ihh ouniversitét = c’est leur université, nous on n’est pas concernés.

Ihh ?

– Oui их! Ce possessif ne s’accorde pas avec le nom, tout comme его et её. Donc, que le mot soit du masculin, féminin, neutre ou pluriel, ce sera toujours le même их !

– Très bien !

– Пока!

Voici un tableau qui récapitule tous les possessifs que vous venez d’apprendre :

Les possessifs en russe
Les possessifs en russe

Faites attention à l’accent tonique (comme toujours marqué en gras sur mon blog pour vous !)

Et puisque l’on ne change pas l’équipe qui gagne, le condensé de la leçon en 1’25 à télécharger et à ré-écouter sans modération afin de mieux retenir :

26 Responses to "Apprendre les possessifs en russe : мой, моя, моё, мои…"
  1. Merci beaucoup, tes vidéos sont ludiques et pédagogiques, tu donne envie d’apprendre et nous aide à le faire facilement. Continue tes vidéos car tu m’aides beaucoup et tu aides beaucoup d’autres gens qui ont la soif d’apprendre et de découvrir cette belle langue.

    PS: j’aimerais une précision: tu nous as appris à dire par exemple c’est mon livre ( это моя книга ) , c’est ton livre ou encore c’est son livre mais comment dirais -t-on c’est le livre de mon père ? est ce qu’il faut comme en anglais dire “c’est mon père livre” ( ЭТО МОЯ ПАПА книга )?
    J’espère que cette question ne t’embêtera pas trop, je suppose que tu y répondra dans une prochaine vidéo, mais je suis impatient d’en connaître la réponse.

    Encore merci, bonne continuation à toi, à Alice et à Daniel.

  2. Dobry vetcher Noé,
    merci pour votre retour ! Spassibo !
    Le russe n’est pas une langue si laconique que l’anglais…
    On dit plutôt comme en français : c’est le livre “de mon père”, en mettant “mon père” au génitif, sans préposition. On prendra le génitif à l’occasion, ce n’est pas urgent.
    Une autre façon de faire, plus simple dans le cas du livre de mon père, sera de transformer le “père” en adjectif (“paternel” en langage parlé) : это папина книга.
    Il y aura bientôt une vidéo avec Alice là-dessus 😉
    A bientôt !
    Ania

  3. Dobry dien Ania
    Un cours très intéressant, connaitre les articles possessifs est important pour la suite de l’apprentissage de la langue Russe, néanmoins cela demande pas mal de travail de mémorisation et de répétition pour les novices que nous sommes.
    Encore merci Ania.
    Da Skorava
    Nicolas

  4. merci beaucoup pour ta réponse, ania.
    J’attends les prochaines vidéos avec impatience. Et encore merci de nous apprendre cette langue car cela demande beaucoup de temps, de tourner, préparer et monter une vidéo et c’est très généreux de ta part de le faire. Bonne continuation

  5. Très intéressante, cette leçon! Et là, j’ai bien mes petites phrases pour mémoriser!
    Je confirme ce que l’on t’a déjà dit: bravo et merci pour ce blog si attractif!
    Et au plaisir de revoir prochainement ta jolie petite puce, Alice!

  6. Добрый день Аня,
    Ce cours (comme les autres) est vraiment très bien fait. On retient beaucoup mieux en visualisant les choses, dans des situations concrètes. Et c’est encore plus facile avec la transcription phonétique des mots/phrases en temps réel sur la vidéo et surtout dans le texte. À mon avis c’est un des points les plus importants pour bien à la fois prononcer et retenir la prononciation.
    Peut-être que dans le fichier MP3 tu devrais traduire en français les expressions (encore que ce soit peut-être un oubli, en général dans les autres tu le fais).
    Évidemment cela demande encore un peu plus de travail, mais c’est déjà très bien comme ça.
    Merci et félicitations à tous les trois !
    До скорого,
    martial

    • Добрый день и спасибо Martial pour votre retour,
      En ce qui concerne la remarque sur le fichier MP3, j’ai fait exprès d’utiliser uniquement les 4-5 mots qui sont dits dans la vidéo.
      C’est vrai que je fais l’effort de bien retranscrire les mots en russe, en phonétique et en français.
      Donc avec un tout petit effort de votre côté vous devriez pouvoir les reconnaître 😉
      Il ne faut pas habituer votre cerveau à la paresse ! Cordialement, Ania

  7. Добрый день Аня,
    Merci beaucoup pour vos cours et pour tout le travail de préparation que celà doit vous prendre…
    J’ai beaucoup aimé vos vidéos sur le Kremlin, la Place Rouge et sur l’histoire de la Russie.
    Encore.
    Cordialement.
    Christian

  8. L’idée du dialogue est ingénieuse et dynamique.j’ai regardé d’autres blogs, le votre est le meilleur. Tu peux nous dire comment on dit possessif, féminin, masculin et neutre en russe.
    Merci

  9. Bonjour Ania!
    Je voulais vous poser la question suivante: et pour dire “Nous” ou “vous” pour des garçons et des filles, comment on dit?

    Spasiba

  10. Dobri dien ania,
    Je voulais te demander…
    Si j’ai bien compris, si on utilise les possessifs en utilisant une forme qui s’accorde en fonction de la personne à qui l’on s’adresse. Mais en regardant ton tableau, on voit en plus le neutre. Est ce qu’avec le neutre, l’accord est toujours par rapport à la personne à qui l’on s’adresse ou plutôt par rapport à la nature du mot?
    Spasiba
    Loann Hermet

    • Bonjour Loann ! Привет!
      Mais à ce que je sache, il n’y a pas de personnes du genre neutre ? 😉
      Uniquement des objets (окно=fenêtre) ou des phénomènes naturels (солнце = soleil) peuvent être du neutre.
      Donc, on pourra dire
      Sa fenêtre à lui = его окно, ou sa fenêtre à elle = её окно
      J’espère que c’est plus clair…

  11. Bonjour 🙂
    J’adore ce que vous faite ! J’ai commencer il y a très peu de temps (hier) mais vos vidéos sont simple et facile à comprendre 🙂
    Cependant, j’ai quand même du mal à comprendre la leçon sur les possessifs 🙁

    – Quel est l’équivalent du neutre en français ?

    – Il y a un neutre pour mon/ma (moï/maïa/maïo) mais pour ton/ta ? (tvaïa/tvaïa/ ??)

    – Pourquoi le ton et ta sont pareil ? il y a un “a” à la fin de “ton” aussi

    – Je n’ai pas du tout compris pour la négation, comment elle se faisait 🙁

    – La possession s’accorde en genre ? pour “notre université” vous avez pris le notre masculin. Est ce que vous l’avez pris car il y a un garçon dans la phrase et que si il n’y avait eut que des filles vous auriez prit le notre féminin ? (je résonne en français bien sur et part du principe que “une université” est féminin et donc dans ma tête cela “mon université”)

    Voilà , je sais que cela fait beaucoup de question mais cette leçon m’a donner beaucoup de mal. Je vient de commencer, je n’ai fait que deux leçon pour l’instant, l’alphabet en entier et celle sur les possessifs 🙂
    Merci encore pour ces leçons ! 🙂

    • Спасибо, Роксан!
      R – Quel est l’équivalent du neutre en français ?
      A – En français il y a 2 genres grammaticaux, en russe 3. Donc, pas d’équivalent du neutre en français.
      R – Il y a un neutre pour mon/ma (moï/maïa/maïo) mais pour ton/ta ? (tvaïa/tvaïa/ ??)
      A – Si, il y a une forme au neutre pour tous les possessifs de la 1re et de la 2me personne (à moi, à toi, à nous, à vous).
      Voir le tableau en bas de l’article.
      R – Pourquoi le ton et ta sont pareil ? il y a un « a » à la fin de « ton » aussi
      A – Vous prenez sûrement la traduction française d’ un des exemples cités, or attention un mot qui est au masculin en français ne l’est pas forcément en russe !
      R – Je n’ai pas du tout compris pour la négation, comment elle se faisait
      A – Pas très clair votre souci… la négation est simplement la particule négative не / nié
      Я не знаю = je ne sais pas
      Это не мой дом = ce n’est pas ma maison
      R – La possession s’accorde en genre ? pour « notre université » vous avez pris le notre masculin. Est ce que vous l’avez pris car il y a un garçon dans la phrase et que si il n’y avait eut que des filles vous auriez prit le notre féminin ? (je résonne en français bien sur et part du principe que « une université » est féminin et donc dans ma tête cela « mon université »)
      A – Non j’ai pair le notre masculin car le mot université est du genre masculin en russe, pas parce que c’est la fac des garçons 🙂
      La logique est différente : pour mon/ton et notre/votre on accorde au genre du mot, alors que la troisième personne il n’y a plus cet accord mais il y a juste 3 possessifs : его = son/sa/ses… à lui, её = son/ sa/ses… à elle, et их = leur, leurs … à eux ou à elles.

      N’essayez pas de tout comprendre d’un coup, votre cerveau a besoin du temps pour assimiler 😉
      Bon courage et du persévérance !

  12. Bonjour, je note une différence d’écriture et de prononciation dans la latinisation : Vidéo = à lui, à elle ЕГО/yévo et ЕЁ/yéïo, alors que dans le tableau récapitulatif : ivo et ïio. Naturellement, je comprends mieux la vidéo. Peut-Être est ce pareil ? Merci de votre aide. Bonne fin de semaine. Michel

  13. Re bonjour: même vidéo.
    Le son ИХ / ihh. J’entends IR, bien le R (jota espagnol). Est ce parce que le X se trouve à la i fin du mot que l’on entend plus R que H. Merci. Désolé.

  14. Bonsoir AHR,
    Je vous ai passé un commentaire sous la vidéo : «apprendre les possessifs» il y a deux jours et je ne le trouve plus.
    Je me permets de vous le remettre.
    Le tableau récapitulatif des possessifs est super. Merci.
    Par contre, par rapport à la vidéo et au pdf au dessous, je note une différence qui me gêne.

    Tableau : À lui = ЕГО = ivo
    À elle = ЕЁ = ïio

    Le O et le Ё étant accentués, la prononciation du E (en début de mot) en i me va bien.

    Par contre, dans la vidéo, à 2 mn 15 : je lis en bas : yévo et yéïo.

    Y-a-t-il une explication à la différence de prononciation ?

    Merci de votre réponse. Cordialement.

    Michel.

  15. Bonjour Ania,

    Le 5 février, je vous ai passé un sms car je souhaitais vous envoyer des documents de synthèse que j’ai faits et à propos desquels je souhaitais votre validation. Je n’ai pas eu de réponse.

    A propos de ce cours sur les possessifs, par deux fois, j’ai laissé un commentaire suite à une différence que je constatais entre l’excellent tableau de synthèse et la vidéo sur le thème. Ces deux commentaires ont disparu. Aucune réponse à ma remarque et je reste dans l’expectative quant à ma compréhension.

    J’aimerais juste comprendre s’il y a un problème avec mes demandes, si je pose trop de questions ou s’il y a un problème technique particulier.

    J’avais cru comprendre qu’il était possible de demander votre aide. Dans un e mail, vous m’avez même donné votre numéro de portable en cas de besoin.

    Si les conditions d’apprentissage ont changé, je vous saurai gré de bien vouloir me l’indiquer. Dans ce cas, merci de me dire si vous souhaitez que nous cessions là notre collaboration et me rembourser les 125 euros payés comme prévu dans votre offre.

    Croyez bien que j’en serais désolé, l’apprentissage de votre langue m’intéressant particulièrement et occupant une grande partie de mes journées. Si les outils que vous proposez me conviennent, je reconnais avoir besoin du soutien que vous proposez.

    Je reste très tenté d’acheter les 42 cours manquants comme ce peut être prévu mais souhaiterai préalablement quelques assurances quant à votre soutien. Il y a d’ailleurs un mois, je vous avais demandé à quel coût cela se faisait et n’ai point eu de réponse non plus.

    Merci de votre réponse.
    Bien cordialement.

    Michel.

    Bien cordialement.

    • Доброе утро, Мишель!

      Votre premier commentaire est arrivé le jour de mon départ pour la Russie où je me trouve actuellement (et jusqu’à demain) pour faire quelques nouvelles vidéos.
      Je suis sincèrement désolée de l’avoir laissé sans réponse ainsi que le SMS du 5 février qu’apparemment je n’ai pas vu passer.

      Concernant votre question, entre yévo et ivo, étant donné que l’accent tonique tombe sur le O, de toute manière la première voyelle est prononcée de manière très courte. La transcription en caractères latins n’est jamais qu’un repère visuel “approximatif” et vous devriez vous fier plutôt aux multiples enregistrements que je mets à disposition dans mes cours de russe intensif, qu’aux sous-titres. Là par exemple, on peut prononcer yévo ou ivo, l’essentiel est de bien prononcer le O et “moins bien” le i ou le yé… Nous prendrons une fois de plus le temps nécessaire d’en parler lors du webinaire.

      Nous sommes bien évidemment d’accord qu’ici nous sommes sur le blog apprendre-le-russe-avec-ania.fr et non sur russe-intensif.fr et que la vidéo de 3 minutes ne remplace pas la vidéo d’une heure de la formation et tous les fichiers qui l’accompagnent.

      J’honorerai bien évidemment mon engagement de vous rembourser si vous n’êtes pas satisfait de la formation et si vous insistez sur le remboursement.

      Je répondrai à la question du prix de la suite de la formation lors du webinaire les 26 et 28 février prochains, mais il me semble que nous avons évoqué ce point lors de notre entretien téléphonique et que je vous avais à cette occasion donné un ordre d’idées.

      Bien cordialement
      Ania

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Partages
PageLines